Une première qui ne manque pas d’air

Les premières assises régionales Air Climat Énergie Santé du Grand Est viennent de se dérouler le 19 novembre au centre de congrès Prouvé de Nancy sous l’impulsion d’Atmo Grand Est (organisme chargé de la surveillance de la qualité de l’air au niveau de la région). Objectif : faire vivre un véritable écosystème autour de cette problématique […]

262

Les premières assises régionales Air Climat Énergie Santé du Grand Est viennent de se dérouler le 19 novembre au centre de congrès Prouvé de Nancy sous l’impulsion d’Atmo Grand Est (organisme chargé de la surveillance de la qualité de l’air au niveau de la région).

Objectif : faire vivre un véritable écosystème autour de cette problématique plus que d’actualité. «La région peut devenir une référence en matière de qualité de l’air», dixit Jean Rottner, le président de la région Grand Est lors des premières assises régionales Air Climat Énergie Santé du Grand Est le 19 novembre à Nancy. Élus, chercheurs, industriels, se sont retrouvés pour une journée de réflexion autour de cette problématique. «Il est indispensable de mener des projets d’intelligence collective pour mettre en place des actions concrètes», assure Jean-François Husson, le président d’Atmo Grand Est, l’organisme régional chargé de la surveillance de la qualité de l’air. Au-delà de l’aspect environnemental, c’est toute une filière qui est en marche aujourd’hui. Reste à gommer les stéréotypes, «l’écologie ne doit pas être considérée comme une contrainte mais comme un atout pour nos territoires.» Belle perspective d’avenir…