Victor Mangeol : D’organiste à facteur d’orgues et d’harmoniums

Située à 40 km de Mirecourt, la société néocastrienne Victor Mangeol Facture d’harmoniums, créée en février dernier, a pour ambition de redonner vie à un patrimoine perdu en restaurant les orgues d’église, les harmoniums ou encore les instruments de musique mécanique.  Amoureux de l’orgue depuis son tout jeune âge, Victor Mangeol décide d’écouter l’appel du […]

336
Crédit photo : (©stadler-grand-est-sipc paris 2018)

Située à 40 km de Mirecourt, la société néocastrienne Victor Mangeol Facture d’harmoniums, créée en février dernier, a pour ambition de redonner vie à un patrimoine perdu en restaurant les orgues d’église, les harmoniums ou encore les instruments de musique mécanique.

 Amoureux de l’orgue depuis son tout jeune âge, Victor Mangeol décide d’écouter l’appel du cœur en passant d’abord un CAP d’ébéniste puis en poursuivant son apprentissage en tant que facteur d’orgues au sein du Centre national de formation d’apprentis facteurs d’orgues d’Eschau en Alsace. «Encore salarié dans la manufacture Bauer, je décide de passer le pas de l’entrepreneuriat en créant mon propre atelier de facture et restauration d’harmoniums» explique l’artisan. Ajoutant que «l’idée de ce projet m’a été vivement recommandée dès 2015 par Christophe de Lavenne, Référent Métiers d’Art au sein de la Région Grand Est.» Dans le cadre de sa création d’entreprise, Victor Mangeol se fait accompagner pendant deux ans par la couveuse d’entreprises Pacelor. «J’ai suivi ainsi diverses formations et tester mon marché pour voir tout simplement si je pouvais en vivre» explique-t-il. Test ô combien réussi puisque celui-ci est Lauréat en 2016 du concours Défi’Lor en obtenant un prix de 4 000 € pour son projet de création d’entreprise dans le domaine de facture d’orgues et d’harmoniums.

Un succès prometteur

En février dernier, Victor accompagné de sa femme qui l’aide pour tous les aspects chronophages de l’entreprise, lance enfin son atelier dédié à la restauration traditionnelle ainsi qu’aux relevages des orgues d’église et harmoniums, sans oublier les instruments de musique mécanique. Depuis 9 mois, collectionneurs, musées, mairies, paroisses font déjà confiance au savoir-faire pointu de Victor Mangeol. Aussi, sa participation au fameux salon international du patrimoine culturel au Carrousel du Louvre lui a permis de tisser de nombreux contacts qui s’ils se concrétisaient en contrats, pourraient tripler à terme ses commandes. Ce n’est que le début d’une notoriété grandissante !