Cycleen réinvente la consigne à Sarralbe

La start-up francilienne Cycleen, en partenariat avec le Sydeme (Syndicat des déchets ménagers de Moselle), vient d’installer au Super U de Sarralbe un automate de recyclage de l’entreprise norvégienne Tomra dont elle est le distributeur en France. Signes particuliers : cette machine permet de recycler les bouteilles de verre mais également les bouteilles en plastique et […]

80

La start-up francilienne Cycleen, en partenariat avec le Sydeme (Syndicat des déchets ménagers de Moselle), vient d’installer au Super U de Sarralbe un automate de recyclage de l’entreprise norvégienne Tomra dont elle est le distributeur en France. Signes particuliers : cette machine permet de recycler les bouteilles de verre mais également les bouteilles en plastique et canettes vides.

 La consigne réinventée ! La start-up Cycleen, distributeur en France des matériels norvégiens Tomra (leader mondial des systèmes automatisés de reprise des emballages consignés), vient d’installer mi-décembre au Super U de Sarralbe un automate de consigne de bouteilles de verre additionné à un recycleur de bouteilles en plastique et de canettes vides. C’est la première machine en Moselle et Alsace à récupérer ces deux types de contenants. Le tout a été mis en œuvre en partenariat avec le Sydeme.

En toute traçabilité

«En plus de continuer à rapporter les bouteilles de verre consignées, les clients du magasin pourront recycler leurs bouteilles plastiques et canettes vides pour recevoir un bon d’achat en échange. La matière est ensuite récupérée par le Sydeme qui intègre ce nouveau point d’apport volontaire dans sa tournée de collecte sélective», explique-t-on chez Cycleen. «Le Super U de Sarralbe souhaitait depuis longtemps proposer ce nouveau service à ses clients et inscrire son magasin dans une démarche durable en faveur de l’environnement.» Du côté du Sydeme, l’implantation de cette nouvelle solution va lui permettre de suivre, en toute traçabilité, l’évolution des taux de collecte d’emballages en plastique et canettes et à terme d’améliorer ses performances de recyclage. Depuis l’installation en juin dernier des premiers appareils en région parisienne, Cycleen continue à tisser sa toile dans l’Hexagone avec une trentaine de machines annoncées pour la fin de l’année et près d’une centaine l’année prochaine.