Gaël Toussaint Gérant de Lorraine Synergie Informatique

Lancée en 2009, la société touloise Lorraine Synergie Informatique (LSI) a fait évoluer au fil des années sa gamme de prestations vers la sphère entrepreneuriale. En gardant son activité originelle, elle s’est portée vers la téléphonie, la vidéosurveillance et les alarmes. Elle explore depuis peu le domaine encore perceptible du drone.   Pourquoi Lorraine Synergie […]

316

Lancée en 2009, la société touloise Lorraine Synergie Informatique (LSI) a fait évoluer au fil des années sa gamme de prestations vers la sphère entrepreneuriale. En gardant son activité originelle, elle s’est portée vers la téléphonie, la vidéosurveillance et les alarmes. Elle explore depuis peu le domaine encore perceptible du drone.

 

Pourquoi Lorraine Synergie Informatique s’intéresse-t-elle au domaine du drone ?

À titre personnel, j’ai découvert le drone voilà deux ans. J’ai voulu aller plus loin, me suis formé aux réglementations en vigueur, réussi mon brevet de pilote. Puis, j’ai fait la jonction avec ma société, y voyant là une suite logique à l’évolution de LSI.

 

Quel intérêt pour une entreprise à utiliser un drone ?

Parmi mes 250 clients en région, il y a une attractivité croissante des chefs d’entreprise pour faire du drone un élément de leur communication lors d’événementiel et de promotionnel. Pour l’heure, LSI intervient sur ces créneaux. Il y a un rigoureux processus administratif et légal à respecter, au niveau des préfectures, de l’Armée. Cela ne s’improvise pas. Piloter un drone, c’est comme le faire avec un aéronef.

 

Quelles perspectives futures ?

Le drone à usage professionnel est encore à l’état embryonnaire. Mais tout va très vite. À terme, on le trouvera sur les chantiers, au service des architectes. Cela peut s’étendre à de nombreux secteurs pour des utilisations très variées. Il y a là un marché réel à explorer.