La Deuch’ : Un concept dynamique et convivial

La Deuch’, c’est un duo complémentaire, du bar à la cuisine, qui laissé orphelin après une expérience réussie, s’est lancé dans un projet d’une vie en reprenant un bar-tabac-restaurant situé au sein du village de Mars-la-Tour.   Tout a démarré avec ce désir de réaliser un projet commun. En parallèle de leur travail, Valérie Arizzi, […]

302
François et Valérie, les gérants de La Deuch' et récents lauréats du concours Trajectoires organisé par Alexis Lorraine.

La Deuch’, c’est un duo complémentaire, du bar à la cuisine, qui laissé orphelin après une expérience réussie, s’est lancé dans un projet d’une vie en reprenant un bar-tabac-restaurant situé au sein du village de Mars-la-Tour.

 

Tout a démarré avec ce désir de réaliser un projet commun. En parallèle de leur travail, Valérie Arizzi, fonctionnaire territoriale au sein de la Région, et son mari François, commerçant, ont décidé de se lancer dans la gestion d’une maison d’hôtes en intégrant aussi une table d’hôtes. «Appartenant à la mère de mon mari, nous avons, durant deux ans, particulièrement apprécié cette expérience. Une fois celle-ci terminée, nous avions qu’une hâte, renouveler l’aventure dans ce domaine » explique Valérie Arizzi. Le duo commence à prospecter et c’est finalement à l’occasion de la brocante du village de Mars-la-Tour, qu’ils apprennent par les habitants qu’un établissement devant lequel ils passent régulièrement est à vendre. «À partir de cet instant, tout s’est vite enchaîné, jusqu’à l’ouverture du bar-tabac-restaurant La Deuch’ en décembre 2017» indique la gérante. Ajoutant que «n’étant pas du village, nous ne savions pas comment nous allions être accueillis mais finalement tout s’est bien passé. Nos clients qui sont à 80 % des habitués sont heureux de la conservation de ce lieu chaleureux et convivial connu et apprécié de tous.»

 

Apporter des nouveautés

 

Une fois propriétaire, notre duo de choc a souhaité compléter leurs prestations en ajoutant un point mondial relay, la totalité des jeux de la Française des jeux et en relançant le restaurant. «Nous faisons de la cuisine authentique issue des recettes de ma grand-mère, du fait maison en grande partie avec des menus variés et une carte pour chaque saison» précise Valérie Arizzi. Depuis un an, la commune a ainsi retrouvé un certain dynamisme puisque La Deuch’, ce n’est pas seulement une activité de bar, tabac, restaurant mais c’est aussi l’organisation de soirées afin de fidéliser davantage des Malatouriens déjà conquis. Pour cette nouvelle année, Valérie et François poursuivront le développement du restaurant et attendront avec impatience le mois de juillet pour Le Mondial Air Ballons qui se tiendra à 3 km de leur établissement.