Le Grand Est met les gaz

Les énergies vertes, une nécessité sociétale et environnementale additionnée à une manne de développement économique. le 18 janvier au lycée le corbusier à illkirch-graffenstaden, la région grand est a organisé sa première réunion d’échanges «grand est territoire hydrogène». la machine est lancée. Développer une filière industrielle hydrogène dans le Grand Est  ! Objectif affiché par […]

248
© Jean-Luc Stadler, Région Grand Est

Les énergies vertes, une nécessité sociétale et environnementale additionnée à une manne de développement économique. le 18 janvier au lycée le corbusier à illkirch-graffenstaden, la région grand est a organisé sa première réunion d’échanges «grand est territoire hydrogène». la machine est lancée.

Développer une filière industrielle hydrogène dans le Grand Est  ! Objectif affiché par Jean Rottner, le président de la Région Grand Est. L’élu l’a rappelé à l’occasion de la première réunion d’échanges «Grand Est Territoire Hydrogène», le 18 janvier au lycée Le Corbusier à Illkirch-Graffenstaden. L’occasion de lancer le projet «Dinamhyse» coordonné par le Pôle Véhicule du Futur et visant au développement de cette nouvelle filière hydrogène. Six entreprises sont parties prenantes (Engie, EDF, PSA, CMI Group, Haffner Energy et R-GDS) et deux organismes de recherche publique (Université de Lorraine et le CEA Tech) ainsi que les pôles IAR et Fibres-Énergivie. «À travers cette démarche, je souhaite produire de la valeur dans nos territoires. Innovation, création et développement d’entreprises et d’emplois, ces technologies représentent un potentiel important de développement», assure Jean Rottner.