Centrale Émile Huchet : Rottner écrit à Macron

Non à la fermeture de la tranche charbon de la centrale Émile Huchet de Saint-Avold ! Prévue en 2022 suite à une annonce du gouvernement ce sont près de 90 emplois directs et plus de 200 emplois indirects qui sont menacés. «La décision de fermer la tranche charbon menace la pérennité de l’ensemble du territoire de […]

258
Crédit : Bodez_Region_Grand_Est

Non à la fermeture de la tranche charbon de la centrale Émile Huchet de Saint-Avold ! Prévue en 2022 suite à une annonce du gouvernement ce sont près de 90 emplois directs et plus de 200 emplois indirects qui sont menacés. «La décision de fermer la tranche charbon menace la pérennité de l’ensemble du territoire de la Moselle-Est. Elle ne doit pas être la victime d’une politique décidée à Paris sans concertation et sans vision stratégique», assure Jean Rottner, le président de la Région Grand Est. «Je souhaiterais qu’à l’instar du traitement mis en œuvre par l’État à Fessenheim, nous puissions travailler à l’avenir de ce site», précise-t-il dans une lettre adressée au président de la République. À l’heure où nous écrivons ces lignes, on attend toujours la réponse.