François Roualet : Président du Conseil régional de l’Ordre des géomètres-experts de Nancy

Transition numérique, besoin de compétences, mise en lumière de leurs rôles dans l’aménagement des territoires et des enjeux environnementaux, les géomètres-experts affichent leur slogan mobilisateur «de garant d’un cadre de vie durable.» La soixantaine de géomètre-experts du Conseil régional de l’Ordre de Nancy n’échappent pas à la règle. Quels sont les territoires que vous représentez […]

351

Transition numérique, besoin de compétences, mise en lumière de leurs rôles dans l’aménagement des territoires et des enjeux environnementaux, les géomètres-experts affichent leur slogan mobilisateur «de garant d’un cadre de vie durable.» La soixantaine de géomètre-experts du Conseil régional de l’Ordre de Nancy n’échappent pas à la règle.

Quels sont les territoires que vous représentez et combien de géomètres-experts sont-ils présents au sein de votre Conseil régional ?

Nous couvrons sept départements de la région sauf la Moselle et ceux d’Alsace. 62 géomètres-experts sont recensés au sein de notre territoire ce qui représente une quarantaine de structures. Notre région est la plus féminisée de France avec treize femmes géomètres-experts.

À l’instar d’autres professions, vous devez faire face à la transition numérique. Où en êtes-vous ?

Le numérique a une place grandissante. L’innovation technologique est constante avec l’essor de la maquette numérique (le fameux BIM) ou encore l’utilisation de plus en plus fréquente des drones et des scans. Ces derniers sont déjà bien entrés dans notre quotidien.

C’est un secteur qui recrute ?

Énormément et nous avons un besoin constant de compétences. Au niveau national, ce sont entre deux et trois mille postes qui sont à pourvoir. Nous avons lancé une «marque employeur» pour attirer de nouveaux talents.