Impag France : dix ans de conquête

Un CA de 100 millions d’euros pour près de 120 collaborateurs, le groupe suisse Impag, spécialisé dans la fourniture de matières premières au niveau international pour les domaines de la cosmétique, de la pharmacie, de la chimie ou encore de la nutrition et de la santé fête cette année son siècle d’existence. Sa succursale française, […]

306
L’équipe d’Impag France fête cette année ses dix ans

Un CA de 100 millions d’euros pour près de 120 collaborateurs, le groupe suisse Impag, spécialisé dans la fourniture de matières premières au niveau international pour les domaines de la cosmétique, de la pharmacie, de la chimie ou encore de la nutrition et de la santé fête cette année son siècle d’existence. Sa succursale française, basée à Nancy, souffle, elle, ses dix bougies. L’Hexagone s’affiche comme le marché le plus important en Europe.

Un siècle pour le groupe, dix ans pour sa filiale française ! 2019 s’affiche comme une année phare, voire à marquer d’une pierre blanche, pour le groupe suisse Impag (créé en 1919, à la base comme société acheteuse pour l’industrie textile suisse). Ce spécialiste aujourd’hui de la fourniture de matières premières pour les domaines cosmétiques, pharmaceutiques, chimiques ainsi que la nutrition et la santé s’affiche «beaucoup plus qu’un simple négociant en matières premières», comme l’assure Isabelle Stussi, Managing Director et responsable de la filiale française du groupe. «Nous avons un rôle d’accompagnement, de conseil technique pour répondre aux besoins grandissants des sociétés cosmétiques, notamment, au niveau de la recherche de produits de substituts aux produits chimiques classiques», assure celle qui a lancé la succursale française il y a tout juste dix ans. Installée depuis quelques mois au cœur du nouveau quartier d’affaires Nancy Grand Cœur dans la cité ducale, l’entité hexagonale du groupe suisse affiche aujourd’hui les 7,5 millions d’euros de CA (sur les quelque 100 millions réalisés par le groupe).

Bio et naturel

«En France, le marché est aujourd’hui très diversifié. Cela passe de la grande industrie, au secteur du luxe, au bio et au naturel en général. Notre marché est en mouvement perpétuel avec une évolution constante des normes. Nous avons un rôle d’interface aussi bien avec les grands groupes, qu’avec certaines entreprises présentes en local.» Avec ses filiales basées en Suisse, Allemagne et Pologne, l’installation dans l’Hexagone du groupe était une quasi-nécessité pour son développement. «La France est le marché cosmétique le plus important d’Europe, tant en termes de CA que du nombre et de la variété des sociétés présentes.» Avec une orientation forte aujourd’hui autour des produits naturels et bio. «Notre portefeuille produits est constitué de façon à répondre aux besoins grandissants des sociétés de cosmétiques avec des ingrédients fonctionnels (émulsionnants, tensioactifs), agents de toucher et contrôle de teint ou encore filtres solaires ou actifs pour la peau et les cheveux.» La force en matière de R&D du groupe avec son laboratoire de formulation en Allemagne et l’ancrage territorial de ses différentes entités apparaissent permettre au groupe d’envisager l’avenir avec une certaine sérénité.