Pénicaud lance les «Prépa apprentissage industriel»

Muriel Pénicaud, la ministre du Travail, vient de lancer les premières «Prépa apprentissage industriel» le 22 mars sur le campus du Pôle Formation de l’UIMM (Union des industries et des métiers de la métallurgie) Lorraine à Maxéville. Ce nouveau dispositif va gagner l’ensemble du territoire national. En 2021, près de 5 300 jeunes devraient être concernés. […]

381
crédit : Préfecture de Meurthe-et-Moselle Muriel Pénicaud, la ministre du Travail, a lancé officiellement les premières «Prépa apprentissage industriel» le 22 mars sur le campus du Pôle Formation de l’UIMM Lorraine à Maxéville.

Muriel Pénicaud, la ministre du Travail, vient de lancer les premières «Prépa apprentissage industriel» le 22 mars sur le campus du Pôle Formation de l’UIMM (Union des industries et des métiers de la métallurgie) Lorraine à Maxéville. Ce nouveau dispositif va gagner l’ensemble du territoire national. En 2021, près de 5 300 jeunes devraient être concernés.

 

D’un côté des entreprises du secteur industriel (et des autres d’ailleurs) en recherche de véritables compétences adaptées à leurs besoins ! De l’autres des jeunes en perte de repères, décrocheurs et ne sachant quel avenir professionnel et personnel se construire ! Le constat n’est pas nouveau mais il s’amplifie avec tout ce que cela peut entraîner comme dommages économiques et sociaux. Reste à attirer les jeunes et principalement vers les filières en apprentissage et en alternance. Il n’en demeure pas moins que bon nombre d’entre eux n’ont pas les prérequis (savoir-faire et savoir-être professionnels) pour entrer en apprentissage et évoluer au sein d’une structure entrepreneuriale. Un nouveau dispositif vient d’être lancé par le gouvernement et l’écosystème entrepreneurial du secteur. Nom de code : Prépa apprentissage industriel ? Objectif : fournir aux jeunes une phase d’accompagnement avant de débuter réellement leurs parcours d’apprentissage. Le 22 mars, Muriel Pénicaud, la ministre du Travail, a lancé officiellement ce dispositif sur le campus du Pôle Formation de l’UIMM Lorraine à Maxéville en présence, notamment, du président national de l’UIMM, Philippe Darmayan.

 

Plus de 5 000 jeunes concernés

 

«Aujourd’hui, 1,3 million de jeunes entre 16 et 30 ans ne sont ni en formation ni sur le marché du travail», assure la ministre. Ces décrocheurs absents des différents radars des structures d’emploi ou encore d’insertion, s’affichent comme «une ressource énorme pour nos entreprises et il nous faut travailler réellement sur le sujet avec les acteurs concernés. Nous avons trop longtemps laissé faire les choses sans réagir.» Dans son livre blanc «Un autre angle de vue», Hervé Bauduin, le président de l’UIMM Lorraine (voir notre n°1905 du 4 mars) pointait du doigt cette problématique. Les «Prépa apprentissage industriel» apparaissent s’afficher comme une solution. Le campus de Maxéville se présente comme un site pilote en la matière. Le dispositif devrait gagner l’ensemble du territoire national. À l’horizon 2021, plus de cinq mille jeunes devraient en bénéficier.