AC2M en mode «snapeurs»….

Bienvenue dans la nouvelle dimension de la réalité augmentée version communication par l’objet ! À l’occasion de la quatrième édition de son salon KDO Expo, le 13 juin du côté du Dynapôle de Ludres-Fléville, la société AC2M entend faire découvrir la mini révolution qu’est en train de connaître ce secteur avec l’utilisation de cette technologie de […]

182
«Les champs du possible sont quasiment infinis aujourd’hui dans l’univers de l’objet publicitaire grâce à la réalité virtuelle», explique Cédric Miller, le pilote d’AC2M.

Bienvenue dans la nouvelle dimension de la réalité augmentée version communication par l’objet ! À l’occasion de la quatrième édition de son salon KDO Expo, le 13 juin du côté du Dynapôle de Ludres-Fléville, la société AC2M entend faire découvrir la mini révolution qu’est en train de connaître ce secteur avec l’utilisation de cette technologie de réalité augmentée démocratisée notamment par la start-up SnapPress. L’objet publicitaire, devenu au fil du temps un véritable objet média, s’affiche aujourd’hui comme une  porte d’entrée vers le digital avec des possibilités infinies.

Smartphone en main, Cédric Miller, le pilote d’AC2M «snape» son invitation à la quatrième édition de son salon KDO Expo le 13 juin prochain sur son site du Dynapôle de Ludres-Fléville (voir encadré). À l’écran, via l’application gratuite SnapPress, ce n’est plus un simple flyer indicatif qui apparaît mais une véritable entrée digitale dans l’univers de cette société spécialisée dans la communication par l’objet. Merci la réalité augmentée ! «C’est l’exemple typique de l’évolution que connaît notre secteur d’activité ! L’objet publicitaire est devenu au fil du temps un véritable objet média mais aujourd’hui il va encore beaucoup plus loin. Avec cette technologie de la réalité augmentée, on entre dans une nouvelle ère, l’objet devient une porte d’entrée au digital. Un simple stylo à l’effigie d’une marque est tout simplement un vecteur quasi infini d’informations de la structure qui l’offre», assure Cédric Miller. Démonstration de visu, les informations proposées vont bien au-delà de la simple adresse comme pouvait offrir un QR Code. Un clic et vous êtes redirigé vers le site web de l’entreprise, son Facebook, ses news, son catalogue «et l’offre peut être infinie, cela ouvre une nouvelle vie à l’objet publicitaire.»

Force du réseau PMKDO

Membre du réseau PMKDO (véritable cercle d’experts en objets promotionnels regroupant une quarantaine de revendeurs et autant de fournisseurs), AC2M bénéficie de la synergie des compétences développées au sein de ce réseau. «C’est là que nous avons obtenu cette offre de réalité augmentée ! Cela nous permet d’avancer encore plus dans notre offre de conseils», assure celui qui est sur la place depuis plus de vingt ans. Un nouveau pas dans le développement de l’entreprise dans un marché de l’objet publicitaire de plus en plus agressif et concurrencé. «Il est indispensable d’être sans cesse en veille. La communication par l’objet fonctionne bien si on l’explique bien. Notre rôle est de proposer une communication réfléchie et construite en lui donnant tous les moyens pour qu’elle soit pérenne.» La maîtrise aujourd’hui de la réalité augmentée et des contenus liés pour AC2M ouvre le champ de tous les possibles en matière d’offre. «C’est un 360 ° de fou ! Nous pouvons dorénavant élaborer et proposer une vraie stratégie de communication optimale liée au marketing digital.» L’arrivée de la réalité augmentée chez AC2M s’affiche beaucoup plus qu’une simple évolution, c’est une véritable révolution. Dans ce secteur de l’objet publicitaire en pleine mutation, l’entreprise lorraine semble afficher un joli coup d’avance. Reste juste à avoir le réflexe de «snaper»…