Fabrice Le Saché : Porte-parole et vice-président du Medef

Immersion nancéienne le 9 mai dernier pour Fabrice Le Saché, porte-parole et vice-président du Medef national. L’occasion de revenir sur l’actualité chaude du moment, notamment la suppression de certaines niches fiscales des entreprises mais surtout sur le nouveau visage du mouvement patronal aujourd’hui. Le gouvernement entend supprimer certaines niches fiscales histoire de financer une partie […]

301

Immersion nancéienne le 9 mai dernier pour Fabrice Le Saché, porte-parole et vice-président du Medef national. L’occasion de revenir sur l’actualité chaude du moment, notamment la suppression de certaines niches fiscales des entreprises mais surtout sur le nouveau visage du mouvement patronal aujourd’hui.

Le gouvernement entend supprimer certaines niches fiscales histoire de financer une partie de la baisse d’impôt promise aux ménages, les entreprises vont-elles de nouveau devoir payer ?

Certaines niches ne seront pas touchées mais d’autres certainement et c’est là que nous serons vigilants ! Tout cela revient à augmenter les impôts des entreprises alors qu’elles paient déjà le taux le plus élevé des pays européens et des pays industrialisés.

Quelle serait la solution ?

C’est la baisse des charges qui permettrait réellement aux entreprises de créer de la richesse, donc par extension du pouvoir d’achat pour les collaborateurs. On voit bien que cela fonctionne dans d’autres pays voisins.

Fin août (les 28 et 29 à l’hippodrome de ParisLongchamp) l’Université d’été du Medef devient la REF (Rencontre des entrepreneurs de France), une mini révolution ?

C’est un peu l’idée ! Notre mouvement s’adapte, change et évolue pour répondre aux attentes sociétales. Le monde se transforme à une vitesse vertigineuse et il nous faut bousculer nos modèles pour préparer l’avenir.