Projet Mista à Metz : entre admission et rejet

La réunion du Conseil du Collégium Lorraine INP qui s’est tenue le 26 avril dernier a été l’occasion d’échanger sur les orientations des nouvelles formations d’ingénieurs actuellement en cours de travail au sein du projet sciences à Metz. La journée a rassemblé les membres de la structure qui se sont exprimés à la majorité et […]

69

La réunion du Conseil du Collégium Lorraine INP qui s’est tenue le 26 avril dernier a été l’occasion d’échanger sur les orientations des nouvelles formations d’ingénieurs actuellement en cours de travail au sein du projet sciences à Metz. La journée a rassemblé les membres de la structure qui se sont exprimés à la majorité et sans appel contre le projet de création de l’école d’ingénieur Mista. Pierre Mutzenhardt, le président de l’Université de Lorraine (UL), quant à lui regrette cette prise de position et précise qu’il ne renoncera pas à développer de nouvelles formations d’ingénieurs à Metz. Compte tenu du potentiel exceptionnel du technopôle messin, l’augmentation du nombre de diplômés lorrains en ingénierie s’avère nécessaire, surtout avec l’implication des enseignants qui manifestent la volonté de s’y investir depuis des années. Il convient d’ajouter que Luc Johann, chargé de mission de l’ensemble du projet sciences, accompagnera le président de l’UL pour se rendre à une prochaine séance du conseil INP afin de discuter les ambitions des écoles au sein de l’UL et les moyens pour y parvenir.