SharePrint fait son miel…

Du renfort version biodiversité et environnement du côté de l’imprimeur SharePrint de Maxéville. Le professionnel, implanté dans l’agglomération nancéienne depuis 1966 et affichant un CA de 4,2 millions d’euros pour 35 collaborateurs, vient «d’embaucher» 50 000 nouvelles ouvrières. Le 6 mai, deux ruches viennent d’être installées. «C’est un acte enclenché pour la sauvegarde de l’abeille. Depuis longtemps nous sommes engagés dans la protection de l’environnement et nous souhaitons continuer à agir concrètement. Cette nouvelle démarche écoresponsable, dans le prolongement de nos principes et en adéquation avec nos valeurs, est aussi une véritable expérience et une aventure humaine pour l’entreprise.» Les deux ruches sont installées, gérées, suivies pour Fekri Bahri des Ruchers du Périllon de Clémery. Le cru de la première récolte de miel made in SharePrint devrait être disponible à la fin de la saison.