Wizzas : Un courtier 3.0 au plus près de ses communautés !

Julien Renauld et Thierry Delcupe, cofondateurs de la start-up Wizzas. Pour intégrer une communauté : https://www.wizzas.co.

Lancée en mars 2018, la start-up Wizzas, hébergée par l’incubateur parisien Village by CA, est la première plateforme communautaire d’assurance qui permet aux particuliers, professionnels ou associations de se grouper pour obtenir des produits d’assurance et services associés parfaitement adaptés à leurs besoins.

«Nous revenons aux fondamentaux en nous appuyant sur les besoins et usages des utilisateurs et assurés eux-mêmes, pour co-construire et négocier avec les assureurs, au nom des communautés d’utilisateurs, des offres et garanties vraiment adaptées» explique Julien Renauld, cofondateur nancéien. Pour faciliter les échanges, la team Wizzas dispose d’un référent qui a la particularité d’avoir une connaissance fine du secteur de la communauté et de la législation correspondante. « Après la première communauté des vélos électriques «Moustache», nous venons de lancer la communauté des mobilités douces. Sur ce marché, nous avons ainsi identifié notre référent en la personne d’Olivier Mignot, qui régulièrement communique avec l’initiateur qui est le porte-parole, le leader de ladite communauté. De cet échange fructueux, nous pouvons, grâce au retour et à l’implication des utilisateurs, négocier des offres compétitives et conformes à l’obligation d’assurance Responsabilité Civile pour les véhicules à moteur» explique Julien Renauld.

Les entreprises ont aussi leur Wizzas

À l’endroit des entreprises, Wizzas a pensé à tout en lançant la garantie Responsabilité des dirigeants. «En partenariat avec les plus grandes compagnies et mutuelles, nous permettons aux chefs d’entreprise d’être plus sereins en se couvrant contre d’éventuels  frais de défense et d’indemnités. Cela leur permet ainsi de sécuriser leur patrimoine personnel.» Et face aux risques de cyberattaques, la start-up propose des garanties comme les frais de notification aux tiers ou encore la reconstitution des données. Julien Renault assure que «dans les deux cas, pour quelques centaines d’euros, il vaut mieux se garantir plutôt que de jouer à la roulette russe.» Aujourd’hui, Wizzas souhaite pour renforcer sa notoriété, se rapprocher de la CCI Meurthe-et-Moselle ainsi que des clubs et réseaux d’entrepreneurs.