Le textile pour valoriser le savoir-faire vosgien

Gauthier Klauss, Gianina Plesca et Matthieu Péché, réunis autour d’un même amour : celui des Vosges !

Amoureux de leur territoire et animés par l’envie d’entreprendre, Gauthier Klauss et Matthieu Péché, connus avant tout par leurs exploits sportifs en canoë biplace, et Gianina Plesca ont souhaité créer une marque avec du sens et parfaitement représentative des Vosges.

Avec pour leitmotiv : «Solide comme le sapin, fort comme la mirabelle», la marque textile ko.kot a ainsi pour ambition de créer un produit local qualitatif et innovant faisant intervenir à chaque stade de la création des talents vosgiens. «Cela va des usines textiles, au packaging, à l’impression, la communication, le shooting jusqu’aux mannequins» explique Gianina Plesca. Ajoutant que «notre principale volonté est de proposer un produit unique et rare que l’on garde à vie.» Faire moins, mais mieux ! La marque ko.kot a fait sien ce principe en lançant des pièces en série limitée et numérotée. Gianina Plesca explique que «ce choix est fait sciemment afin de privilégier la qualité de fabrication et de promouvoir les filières courtes à tous les stades de création.» Ajoutant que «le label Vosges terre textile nous permet également de garantir l’origine made in Vosges des produits.»

De nouvelles collections à venir…

Souhaitant mettre à l’honneur des basiques indémodables, nos trois comparses ont lancé début janvier leur première pièce, un sweat noir unisexe 100 % coton fabriqué en collaboration avec Berjac à Dogneville et la Maille Verte des Vosges à Saint-Nabord. «Vendu initialement en 250 exemplaires, il n’en reste aujourd’hui que cinq articles» précise-t-elle. Poursuivant l’aventure, ils lanceront d’ici fin juin début juillet, leur deuxième collection en collaboration avec l’entreprise Garnier-Thiebaut. «Il s’agit d’un drap en coton pour parure de lit et taies d’oreiller conçus intégralement sur le territoire vosgien» explique-t-elle. Avant d’ajouter qu’ «une autre collection, cette fois-ci de paires de chaussettes suivra pour la rentrée en collaboration avec la société Bleuforêt. Enfin, nous souhaitons lancer pour le printemps prochain des tee-shirts, projet 100 % ko.kot.»