Les synergies fonctionnent à plein régime

La Foire Expo Internationale de Nancy ferme ses portes ce 10 juin ! Pendant douze jours, l’événement (autoproduit par Destination Nancy) qui se veut le plus grand magasin éphémère de la région a rempli sa mission d’attractivité économique et commerciale autour d’un pays invité d’honneur en l’occurrence cette année la Thaïlande. À côté de l’aspect purement […]

202
Le Village des saveurs et savoir-faire a regroupé les ressortissants des trois chambres consulaires de Meurthe-et-Moselle, une première !

La Foire Expo Internationale de Nancy ferme ses portes ce 10 juin ! Pendant douze jours, l’événement (autoproduit par Destination Nancy) qui se veut le plus grand magasin éphémère de la région a rempli sa mission d’attractivité économique et commerciale autour d’un pays invité d’honneur en l’occurrence cette année la Thaïlande. À côté de l’aspect purement foire commerciale, le chapitre économie et développement du territoire s’est de nouveau accentué cette année avec une mobilisation des différents acteurs. Point d’orgue de cette mouvance participative, le dynamisme affiché des trois chambres consulaires (industrie et commerce, agriculture, métiers et artisanat) mettant en avant leurs synergies d’aujourd’hui et de demain.

 

La jolie Thaïlandaise a des doigts de fée pour confectionner ses ombrelles colorées sous l’œil intéressé et ébahi des visiteurs au cœur du hall H où l’exposition Thaïlande «Bangkok et le Royaume du Siam» invitait aux voyages vers cette destination d’Asie. Une intelligence de la main, un savoir-faire quasi ancestral qui contraste presque, à quelques encablures de là dans le hall B au sein du Pôle Passion Grand Est où l’Université de Lorraine avec son Open Citizen Lab met en avant les dernières innovations technologiques à grande dose de digitale. Contraste ? Plutôt complémentarité entre savoir-faire d’un passé remis au goût du jour et indispensable à transmettre et une évolution technologique au service du même développement économique. Le cru 2019 de la Foire Expo Internationale de Nancy (qui ferme ses portes ce 10 juin) a affiché cette complémentarité nécessaire et vitale entre des univers économiques artisanaux et innovants, loin de s’opposer mais devant travailler de concert pour permettre à l’ensemble d’un territoire d’avancer. Les démonstrations, concours organisés, notamment par la Fédération des artisans boulangers-pâtissiers de Meurthe-et-Moselle ou encore les artisans du département regroupés au sein du hall E dans le Village des saveurs et savoir-faire avec pour la première fois une véritable synergie et complémentarité affichée entre la chambre de métiers et de l’artisanat de Meurthe-et-Moselle, la CCI Grand Nancy Métropole Meurthe-et-Moselle et la chambre d’agriculture (voir encadré), ont permis de (re)mettre en avant l’importance indéniable de ces professionnels aux «coups de pattes» incroyables mais qui demeurent encore trop souvent dans l’ombre.

ADN renforcé…

«Cette année, plus de quatre-vingt artisans ont été mis à l’honneur représentant tous les métiers. Tous ont eu à cœur de transmettre leur passion, de mettre en valeur leur professionnalisme, leur originalité et de faire découvrir des métiers parfois méconnus», explique-t-on à la Chambre de métiers et de l’artisanat de Meurthe-et-Moselle. «La foire est un levier de développement pour les entreprises locales», assurait Pierre Boileau, le président de Destination Nancy (qui autoproduit la Foire Expo Internationale de Nancy) lors de l’inauguration officielle le 1er juin. «Comme à l’accoutumée les exposants présents (pas loin de cinq cents cette année) permettent aux visiteurs de découvrir les dernières tendances en matière de meubles, de décoration, d’amélioration de l’habitat, de véhicules, de beauté, de gastronomie ou encore de loisirs.» Une base solide que ces halls d’expositions où les différents professionnels de tous les secteurs peuvent afficher leurs produits, tout en faisant découvrir l’évolution de leurs sociétés. L’ADN même de la foire ! Un ADN en constante évolution et renforcement. Dans le hall B, les acteurs institutionnels (à l’image de la Métropole du Grand Nancy) et les acteurs du développement économique et du territoire montent également en puissance au fil des éditions pour faire valoir les atouts de la région et mettre en avant les différentes entreprises. Exemple typique sur le stand de Scalen, l’agence de développement des territoires Nancy Sud Lorraine ! Chaque jour, elle a proposé à une entreprise qu’elle accompagne d’être présente pour faire connaître son activité au public. «Cela permet d’avoir une autre visibilité sur un public que nous ne touchons pas forcément», assure Sébastien Urbaniak, le directeur de Best Domotique spécialiste dans la conception et intégration des systèmes domotiques pour particuliers et professionnels, présent sur le stand de l’agence le 4 juin. Un public toujours fidèle à l’occasion de l’événement ! À l’heure où nous écrivons ces lignes les chiffres de la fréquentation ne sont pas encore tombés. L’an passé, près de 105 000 visiteurs avaient été enregistrés générant pas loin de neuf millions d’euros de retombées économiques (chiffres calculés avec le Cleo -calculateur de performance- de l’Union française des métiers de l’événement). Il est fort à parier que les chiffres de cette 85e Foire Expo Internationale de Nancy soit de la même veine. À l’année prochaine…

Partenariat interconsulaire en marche

L’union fait la force, c’est bien connu ! Démonstration et officialisation le 1er juin pour les chambres consulaires de Meurthe-et-Moselle. François Pélissier, le président de la CCI Grand Nancy Métropole Meurthe-et-Moselle, Laurent Royer son homologue de la chambre d’agriculture et Jean-Paul Daul, le président de la chambre de métiers et de l’artisanat de Meurthe-et-Moselle ont signé, au cœur du Village des saveurs et savoir-faire du hall E de la Foire Expo Internationale de Nancy, la première convention de partenariat interconsulaire. «Nos trois chambres représentent une force de frappe économique de plus de 30 000 femmes et hommes d’entreprises. Notre ambition commune est simple : agir ensemble pour le développement économique du territoire», assure le trio de présidents. Déjà engagées dans la mise en place de synergie, les trois chambres vont aujourd’hui accélérer ce partenariat avec un partage des missions et des mutualisations de services. La CCI pilotera la mutualisation des représentations et mandats et élaborera des rencontres territoriales. La chambre d’agriculture animera une cellule d’échange de pratiques et de concertation avant transmission d’avis, de réponses à appels à projets et appels d’offres des collectivités. De son côté la chambre de métiers coordonnera des manifestations communes et se chargera des conventions triconsulaires avec les collectivités territoriales.