Pierre Gindraud : Président de la Jeune Chambre Économique du Grand Nancy

Implantée sur le territoire nancéien depuis 53 ans, la Jeune Chambre Économique du Grand Nancy prend résolument une orientation environnementale. Sa ligne d’action se situe au cœur de la Responsabilité Sociétale des Entreprises et de la prise de conscience écologique citoyenne.  

Quelle rentrée pour la JCE nancéienne ?

Le 21 septembre a lieu le World Clean Up Day, temps consacré dans les villes à la collecte de déchets sauvages. La JCE va profiter de cet événement mondial pour faire aboutir l’un de ses projets entamé voilà plusieurs mois. Sensibiliser le grand public sous forme de signalétiques placées dans les lieux publics autour de trois déclinaisons : déchets lourds, déchets recyclables et pollution urbaine. Nous serons présents, le même jour, à l’opération «Jardins de Ville, Jardin de Vie».

Pourquoi cette ligne environnementale ?

Elle est un enjeu majeur de société et va être l’un des débats des prochaines élections municipales. La JCE entend porter sa vision des choses et ses idées. Afin de sensibiliser les fumeurs aux problématiques de propreté, la ville de Caen a installé des boîtes à mégots, des cendriers collectifs, d’une capacité chacun de 500 mégots. La JCE du Grand Nancy va défendre cette idée localement.

D’autres projets ?

Nous avons noué un partenariat avec BGE Nancy et Metz, réseau d’accompagnement à la création d’entreprise. Cela va permettre de croiser nos expériences sur des thématiques précises et de coconstruire une réflexion. Nous restons des fédérateurs d’énergies et une force de proposition pour contribuer à un espace public partagé et soucieux des ressources et de l’environnement.