Entre fantasmes et réalités

Politiques, sociaux, économiques, environnementaux et naturellement professionnels, les réseaux d’influence véhiculent leur lot de fantasmes et de mystères. À côté des plus connus, à l’image de la Franc-maçonnerie, d’autres tout aussi influents se sont fait une place discrète mais ayant su s’adapter à la mouvance de l’écosystème entrepreneurial. Ils et elles s’appellent frères et sœurs ! […]

Politiques, sociaux, économiques, environnementaux et naturellement professionnels, les réseaux d’influence véhiculent leur lot de fantasmes et de mystères. À côté des plus connus, à l’image de la Franc-maçonnerie, d’autres tout aussi influents se sont fait une place discrète mais ayant su s’adapter à la mouvance de l’écosystème entrepreneurial.

Ils et elles s’appellent frères et sœurs ! Codes, rites initiatiques, pratiques ancestrales, dialectique et symboliques propres et énigmatiques, la Franc-maçonnerie a toujours eu un effet d’attraction, dans l’univers des réseaux dits d’influence. À l’occasion des dernières Journées du Patrimoine, le Temple maçonnique de Nancy (accueillant la loge Saint-Jean de Jérusalem) a ouvert ses portes au public pour faire découvrir son décor flamboyant classé au titre des monuments historiques. La Franc-maçonnerie demeure un monument à elle seule dans l’univers cloîtré des réseaux d’influence et de pouvoir regorgeant de mystères et d’énigmes. Rien que d’évoquer son nom, l’imagination s’emballe et déclenche chez bon nombre un lot de fantasmes. Secret pour les uns, plutôt discrétion pour les membres et initiés. La différence se veut de taille !  Reste que si son influence est toujours bien présente du fait des membres et des initiés présents dans les différents postes de pouvoir décisionnel aussi bien politique, que judiciaire et naturellement économique, ce type de mouvement millénaire toujours bien puissant cohabite aujourd’hui avec des myriades de réseaux issus notamment de la nouvelle économie ou encore d’alliances régionales ciblées sur certains sujets prenant petit à petit la relève.

Puissance et mainmise ?

Délicat de les mettre sur les mêmes rangs en termes d’influence car ils ne semblent pas vraiment suivre les mêmes codes mais affichent cette culture de la discrétion, d’un entre-soi calculé mais jugé nécessaire pour permettre de donner par la suite le meilleur au plus grand nombre. Dans la même veine, les différents réseaux et clubs d’anciens des grandes écoles peuvent être également apparentés à ces réseaux d’influence connus mais aux contours internes bien gardés. Ces réseaux intriguent, captivent, enivrent parfois certains du fait de leur image de puissance et voire même de mainmise sur le fonctionnement d’une structure, d’une ville, d’un état, d’un pays voire même en poussant à l’extrême sur la bonne marche du monde. Ce monde secret apparaît dicter, sans réellement le faire d’une façon ouverte et visible, les différentes orientations prises sur tous les pans de la société. Mythe ou réalité ? La question n’a de cesse d’être posée depuis des années et devrait continuer à l’être. Leur influence y prend d’ailleurs, à bien y regarder, sa source tout en se nourrissant de ce voile de mystère histoire de la renforcer sans même que tout un chacun s’en rende compte. L’influence à l’état pur…