Les entreprises en ligne de mire de l’Opération Brioches

L’AEIM – Adapei 54, association d’accompagnement d’enfants et d’adultes en situation de handicap intellectuel, organise, du 7 au 13 octobre, sa traditionnelle Opération Brioches. Objectif : permettre de récolter des fonds pour améliorer le quotidien des quelque 2 500 personnes qu’elle accompagne dans ses différents pôles d’éducation ou encore Esat (Établissement de service et d’aide par le […]

68
Toute l’équipe de l’AEIM - Adapei 54 est sur le pont pour inciter les entreprises locales à participer à la 44e édition de son Opération Brioches.

L’AEIM – Adapei 54, association d’accompagnement d’enfants et d’adultes en situation de handicap intellectuel, organise, du 7 au 13 octobre, sa traditionnelle Opération Brioches. Objectif : permettre de récolter des fonds pour améliorer le quotidien des quelque 2 500 personnes qu’elle accompagne dans ses différents pôles d’éducation ou encore Esat (Établissement de service et d’aide par le travail). Particularité du cru 2019 : le ciblage spécifique sur l’univers des entreprises est intensifié histoire de renforcer les bienfaits de l’opération et surtout faire changer le regard sur la déficience intellectuelle et le handicap mental. Entrepreneurs, un seul mot d’ordre : n’hésitez pas à prendre de la brioche début octobre….

«La prothèse de l’handicap intellectuel, c’est l’humain ! Aujourd’hui tout le monde ou presque a intégré le handicap moteur mais pas encore le handicap mental. Il nous faut sensibiliser, encore et toujours, pour changer le regard sur la déficience intellectuelle.» Jacques Jeanjean est le président adjoint de l’AEIM – Adapei 54, association d’accompagnement d’enfants et d’adultes en situation de handicap intellectuel et il sait pertinemment que «même si les choses avancent dans le bon sens» du chemin reste à faire et la route apparaît encore longue. Il a été l’un des initiateurs en 1975 de la première Opération Brioches visant à récolter des fonds pour construire à l’époque l’Esat de Chanteheux. «Cela a été un succès et l’opération a alors été étendue au niveau national.» La 44e édition est annoncée du 7 au 13 octobre un peu partout dans l’Hexagone.


Bénéfices aux familles

L’ADN demeure le même : l’achat de brioches permet de récolter des fonds supplémentaires et nécessaires pour renforcer l’aide aux quelque 2 500 personnes que l’AEIM – Adapei 54 accompagne au quotidien dans sa quarantaine d’établissements, services et dispositifs (écoles spécialisées, foyers d’hébergement, Esat et entreprises adaptées). «Cette année, les bénéfices de l’opération seront principalement destinés aux familles qui ont à leur charge permanente un enfant souffrant de troubles majeurs du comportement histoire de leur permettre d’avoir des temps de répit et des solutions d’accueil temporaire.» L’an passé près de 66 000 brioches ont été vendues et l’association entend bien afficher le même résultat au compteur cette année. Afin de booster la machine, l’équipe d’organisation a décidé de renforcer son impact sur l’univers des entreprises locales. «Une centaine aujourd’hui participent régulièrement mais il est certain que le potentiel est énorme», constate Coralie Vincent, directrice du Pôle Entraide Associative, Relations publiques et communication de l’association. Kit numérique de communication mis à disposition, valorisation de son image et visibilité via les différents réseaux sociaux et vecteur de communication et d’information de l’association, tout est mis en œuvre pour «tenter de capter le plus d’entreprises possibles et qu’elles soient actrices de l’opération en organisant, pourquoi pas, des petits déjeuners et rencontres avec leurs collaborateurs.» Une démarche RSE (Responsabilité sociale des entreprises) certaine, le tout entraînant une réduction fiscale via un don à l’association (cela aide certaines entreprises à franchir le pas). La cause est belle et nécessaire et la nouvelle recette des brioches 2019 est plus que bonne…