Questions de santé…

Entreprendre est-il bon pour la santé ? La question sera posée ce 26 septembre du côté du campus Artem à Nancy à partir de 18 h 30 à l’occasion de la soirée Prestige de rentrée de la CPME de Meurthe-et-Moselle. Guest star annoncée : Olivier Torrès, professeur des Universités à Montpellier spécialiste des PME et fondateur de […]

49

Entreprendre est-il bon pour la santé ? La question sera posée ce 26 septembre du côté du campus Artem à Nancy à partir de 18 h 30 à l’occasion de la soirée Prestige de rentrée de la CPME de Meurthe-et-Moselle. Guest star annoncée : Olivier Torrès, professeur des Universités à Montpellier spécialiste des PME et fondateur de l’association et de l’Observatoire Amarok s’intéressant à la santé physique et mentale des travailleurs non-salariés à l’image des dirigeants de PME, commerçants, indépendants, professions libérales ou encore artisans. Une quinzaine de chercheurs travaillent au sein de cet observatoire jugé unique dans l’Hexagone pour son intérêt ciblé sur les chefs d’entreprise. Constat établi : «les PME sont souvent délaissées par les sciences sociales, humaines et médicales. C’est un paradoxe car elles représentent 96 % des entreprises françaises, concentrent deux emplois sur trois et réalise près de 60 % du PIB», assure l’association. Amarok a mis en place, depuis sa création en 2009, un pack prévention «proposant aux chefs d’entreprise mais également aux fédérations patronales et experts en santé au travail des actions de prévention et d’assistance notamment via une plateforme d’écoute à distance pour les dirigeants en détresse.» L’association a également créé la première cellule de Coordination et d’Accompagnement Santé «qui permet de prendre en charge rapidement des chefs d’entreprise ayant vécu un événement traumatique.» Le tout avec un leitmotiv affiché :«une société mature est une société qui protège ceux qui la font vivre.» Les dirigeants de PME en font partie… mais il semble qu’on l’oublie un peu trop souvent.