Carafe d’Eau : histoire d’eau II…

Nouvelle histoire d’eau pour Denis Ringuet, le pilote de la SAS Carafe d’Eau basée à Vandœuvre et spécialisée dans la location et la maintenance de fontaines à eau version développement durable. Il vient de lancer son tout dernier concept. La Bib’O, Bib pour Bag-in-Box, un dispositif de fontaine sans branchement au réseau d’eau potable équipé […]

121
Denis Ringuet s’est toujours refusé de distribuer des fontaines avec des bonbonnes d’eau. Il lui fallait trouver une alternative durable. Après deux ans de R&D, le concept Bib’O est né.

Nouvelle histoire d’eau pour Denis Ringuet, le pilote de la SAS Carafe d’Eau basée à Vandœuvre et spécialisée dans la location et la maintenance de fontaines à eau version développement durable. Il vient de lancer son tout dernier concept. La Bib’O, Bib pour Bag-in-Box, un dispositif de fontaine sans branchement au réseau d’eau potable équipé non pas de bonbonnes traditionnelles mais de poches souples sous vide d’air – à l’image des bien connus cubis de vin – jugées beaucoup plus saines en matière d’hygiène.

Fontaine à eau, acte II ! Après avoir lancé, et un tantinet révolutionné à sa hauteur l’approche de la consommation d’eau avec ses fontaines et rafraîchisseurs d’eau version développement durable, Denis Ringuet, le pilote de la société vandopérienne Carafe d’Eau vient tout juste de mettre sur le marché son nouveau dispositif Bib’O. «Les fontaines traditionnelles que je développe (avec le constructeur Mistral: ndlr) nécessitent naturellement un raccordement au réseau d’eau potable. L’eau du robinet en France affiche une grande qualité bactériologique mais elle peut présenter un goût chloré. Nous le neutralisons par un système de très haute filtration intégrée à nos machines ainsi qu’une gazéification instantanée permettant d’avoir de l’eau gazeuse en plus de l’eau potable.» Cela c’était il y a une petite dizaine d’années, le concept a pris et s’est progressivement démocratisé. 350 machines sont présentes en Lorraine aussi bien chez les professionnels (restaurateurs, entreprises et autres structures de collectivités territoriales) que chez les particuliers à la recherche d’une consommation d’eau sensée et raisonnée avec un service maintenance adapté. Une démarche liée à une philosophie affichée de participer réellement au sacro-saint développement durable.

Deux ans de R&D

«L’eau en bouteille est une hérésie en matière de développement durable. Pourquoi acheter, transporter et stocker de l’eau en bouteille quand celle du réseau d’eau potable des villes affiche une qualité microbiologique irréprochable.» Reste que cette typologie de fontaines nécessite un branchement au réseau d’eau potable de la ville. «Il nous fallait trouver une solution pour des fontaines sans accès au réseau d’eau et comme nous nous sommes toujours refusés de distribuer des fontaines avec des bonbonnes d’eau pour des raisons d’hygiène, nous avons trouvé cette alternative de cubitainer d’eau à l’image de ce qui existe déjà pour les cubis de vin par exemple.» Pour Denis Ringuet, les bonbonnes d’eau traditionnelles s’affichent comme des nids à microbes. «Quand la bonbonne se vide, l’air ambiant entre et elle peut être contaminé.» Vu sous cet angle, l’alternative tombe sous le sens. Après deux ans de Recherche & Développement, le concept est mis en œuvre. «Nous avons pris contact avec le groupe international Smurfit Kappa Bag-in-Box, leader européen de ce type de poches sous vide pour liquide, dont plusieurs usines se trouvent en France notamment à Épernay en Champagne qui nous ont proposé la solution adaptée.» Des poches spécifiques d’une contenance de 10 litres. «Elles pèsent à peine 60 grammes quand elles sont vides, ce qui en dit long au niveau de leur impact carbone en matière de transport par rapport aux bonbonnes.» Reste à trouver le fameux breuvage à accueillir dedans. «Nous avons un accord avec un sourcier équipé d’un système de remplissage pour Bag-in-Box, proche de la Lorraine. Il s’agit de la source Sondernach dans le massif vosgien alsacien.» Le tout est conditionné dans un carton recyclable. Comme sa grande sœur branchée sur réseau, la Bib’O se décline en trois versions : eau froide et tempérée, eau froide et eau chaude, eau froide plate et eau gazeuse. À votre santé… dans tous les sens du terme.