Valérie Creusot-Rivière : Présidente de l’Ordre des experts-comptables de Lorraine

Le changement et la mutation digitale et numérique étaient les principaux fils rouges de l’Université d’été de l’Ordre des experts-comptables de Lorraine et de la Compagnie régionale des commissaires aux comptes mi-octobre à Vittel. Si les professions du chiffre sont bien conscientes de ces enjeux, il reste encore à faire passer le message chez certains. […]

141

Le changement et la mutation digitale et numérique étaient les principaux fils rouges de l’Université d’été de l’Ordre des experts-comptables de Lorraine et de la Compagnie régionale des commissaires aux comptes mi-octobre à Vittel. Si les professions du chiffre sont bien conscientes de ces enjeux, il reste encore à faire passer le message chez certains.

Où en est votre profession dans cette fameuse transition digitale additionnée aux évolutions technologiques du numérique ?

Toute la profession est bien consciente que ce changement est nécessaire et il est aujourd’hui en ordre de marche chez la plupart des confrères. La digitalisation, le numérique, ne sont pas des contraintes, ce sont des opportunités de développement pour nos structures.

Cela nécessite une adaptation notamment en matière de compétences ?

Le Conseil supérieur de l’Ordre est en train de renforcer l’accompagnement sur ces sujets. Les technologies numériques vont dans le sens de l’Histoire. Nous ne sommes plus seulement que des «producteurs» de comptes, nous sommes dans le conseil total et l’accompagnement de nos clients.

Faut-il encore avoir les compétences en interne ?

C’est pour cela que nous recrutons aujourd’hui des profils d’autres horizons plus à l’écoute et proactif. La prochaine «Nuit qui compte» que nous organisons au Zénith de Nancy le 12 novembre va dans ce sens.