British Steel rachetée par un industriel chinois

Le sidérurgiste britannique tombé en faillite depuis mai 2019, British Steel, vient d’être racheté en novembre par le groupe chinois Jingye. Directement impactée, l’usine d’Hayange voit dans cette reprise une lueur d’espoir pour ses 420 emplois. Le repreneur, a d’ailleurs affirmé sa volonté de réduire au maximum les licenciements probables et s’est engagé à investir […]

Le sidérurgiste britannique tombé en faillite depuis mai 2019, British Steel, vient d’être racheté en novembre par le groupe chinois Jingye. Directement impactée, l’usine d’Hayange voit dans cette reprise une lueur d’espoir pour ses 420 emplois. Le repreneur, a d’ailleurs affirmé sa volonté de réduire au maximum les licenciements probables et s’est engagé à investir 1,4 milliard d’euros dans cette aciérie vieillissante. Comme annoncé le 11 novembre, le contrat de rachat comprend les aciéries de Scunthorpe, les fonderies britanniques, TSP Engineering, British Steel France Rail et quelques parts de FN Steel.