Entre proximité urbaine et bien-être rural

À quelques kilomètres au sud de Nancy se niche la petite commune de Fléville-devant-Nancy. Partie intégrante de la Métropole, le village a su protéger toutefois son caractère rural, offrant à ses 2 316 habitants un cadre de vie agréable et enchanteur. De jolies demeures au style lorrain traditionnel sont parsemées tout autour du majestueux château […]

73
Le château de Fléville est entouré de jolies demeures au style lorrain.

À quelques kilomètres au sud de Nancy se niche la petite commune de Fléville-devant-Nancy. Partie intégrante de la Métropole, le village a su protéger toutefois son caractère rural, offrant à ses 2 316 habitants un cadre de vie agréable et enchanteur.

De jolies demeures au style lorrain traditionnel sont parsemées tout autour du majestueux château de Fléville. Construit depuis le 16e siècle, l’édifice appartient depuis 1802 à la famille de Lambel. Classé monument historique, il est accessible aux visiteurs du 1er avril au 1er novembre de chaque année. La nouvelle église a pour sa part été érigée en 1867 et est entourée par l’ancien cimetière. Toujours dans le centre du village, on retrouve cette fois-ci la mairie. «La structure s’est beaucoup développée et compte désormais 29 employés» souligne Alain Boulanger, maire de la commune depuis 2008.

Des équipements modernes et fonctionnels

Fléville bénéficie de nombreuses installations qui en font une commune moderne et dynamique. Côté sport, le village dispose notamment d’une salle de sport, d’un terrain de football ou encore de courts de tennis. Une bibliothèque, une salle des fêtes et une maison des associations animent quant à elles la vie culturelle de la commune. Le comité des fêtes travaille pour sa part conjointement avec la mairie pour proposer diverses manifestations tandis qu’une vingtaine d’associations offrent un panel d’activités sportives et culturelles de qualité. Le groupe scolaire Jules Renard constitue de son côté un atout majeur pour le village. Près de 180 élèves y suivent leur scolarité à l’école maternelle et élémentaire. La cantine et la garderie sont gérées par la mairie. En complément, un accueil collectif de mineurs a été créé.

Depuis son accession à la tête de Fléville, Alain Boulanger a procédé à la mise aux normes de nombreux équipements. Le géomètre de formation, qui a brigué son dernier mandat en mai 2014, a pu y réaliser de belles prouesses. Dans ce sens, il a procédé à la mise en accessibilité des bâtiments, ainsi qu’au réaménagement du centre historique, de la place de l’hôtel de Ville, de la Maison des Associations et des trois maisons d’habitation appartenant à la commune. La mise en place de la vidéo-protection a permis par ailleurs de renforcer la sécurité de la ville : «Actuellement, nous travaillons sur la création d’une crèche, et un promoteur privé développe un projet d’un nouveau lotissement.»

Environnement et économie

La mairie n’utilise plus de produits phytosanitaires. Une deuxième fleur a par ailleurs été décernée à Fléville ainsi qu’une libellule dans le cadre du label «Commune nature». La commune procède aussi à l’isolation des bâtiments et au remplacement de l’éclairage par des leds. Deux parcs d’activités contribuent par ailleurs au dynamisme économique du secteur. Le pôle industriel Dynapôle, installé sur les territoires de Ludres et Fléville, dispose ainsi de 374 entreprises et plus de 8 000 emplois. La zone commerciale de Nancy Porte Sud est pour sa part implantée sur les  communes de  Houdemont, Heillecourt et Fléville. «Nous accordons une importance particulière aux commerces de proximité. La commune dispose ainsi d’une boulangerie, d’une pharmacie, d’un salon de coiffure, d’une agence postale, de deux restaurants, et d’un réseau de praticiens médicaux diversifié» conclut Alain Boulanger.