Le Grand Est roule avec les länder allemands

La région Grand Est vient d’annoncer son alliance avec trois länder allemands pour la plus importante commande européenne de trains transfrontaliers au groupe Alstom. Le tout avec en toile de fond l’ouverture à la concurrence d’une partie du réseau TER régional.  Trente nouveaux trains (de type Coradia Liner Polyvalents) commandés au groupe Alstom par la […]

©Bodez_Région_Grand_Est. La région Grand Est et trois länder allemands viennent de passer la plus importante commande européenne de trains transfrontaliers au groupe Alstom.

La région Grand Est vient d’annoncer son alliance avec trois länder allemands pour la plus importante commande européenne de trains transfrontaliers au groupe Alstom. Le tout avec en toile de fond l’ouverture à la concurrence d’une partie du réseau TER régional.  Trente nouveaux trains (de type Coradia Liner Polyvalents) commandés au groupe Alstom par la région Grand Est et les länder allemand de Bade-Wurtemberg, la Sarre et la Rhénanie-Palatinat pour un montant de 376 millions d’euros. Cette alliance vise à anticiper l’ouverture à la concurrence d’une partie du réseau TER régional. La région entend développer de nouvelles lignes ferroviaires reliant ses territoires à l’Allemagne. La commande annoncée s’affiche comme la plus importante en Europe pour des trains transfrontaliers et va permettre de pérenniser l’activité du site bas-rhinois d’Alstom. «Ce projet est exemplaire car il allie les mobilités de demain, une coopération transfrontalière concrète, un soutien à l’industrie française et un projet d’aménagement du territoire ambitieux», assure Jean-Rottner, le président de l’exécutif régional. Les premiers trains devraient circuler sur les voies transfrontalières à l’horizon de 2024.