La Ferme Aquaponique de l’Abbaye : Un système innovant pour l’agriculture de demain

C’est au sein de la ferme de ses grands-parents, située au bord du lac de Bouzey à Chaumousey, que Noémie Charpentier a décidé d’implanter sa ferme.  Baptisée «La Ferme Aquaponique de l’Abbaye», elle adopte un système qui permet de cultiver les végétaux en symbiose avec les poissons. «J’ai démarré ma carrière professionnelle en tant que […]

Noémie Charpentier, la fondatrice de l’enseigne.

C’est au sein de la ferme de ses grands-parents, située au bord du lac de Bouzey à Chaumousey, que Noémie Charpentier a décidé d’implanter sa ferme.  Baptisée «La Ferme Aquaponique de l’Abbaye», elle adopte un système qui permet de cultiver les végétaux en symbiose avec les poissons.

«J’ai démarré ma carrière professionnelle en tant que responsable de maintenance et de travaux neufs chez de Buyer Industries, juste après l’obtention de mon diplôme d’ingénieure en 2009» explique l’agricultrice. «Je voulais toujours travailler à mon propre compte raison pour laquelle j’ai opté pour la création de mon entreprise en février 2019» ajoute-t-elle. Le choix de ce domaine d’activité était le fruit du hasard, l’entrepreneure a découvert l’aquaponie en faisant des recherches sur internet.

Une qualité irréprochable

Noémie Charpentier a opté pour l’aquaponie afin de garantir la qualité de ses légumes. Grâce à ce système écologique, elle élève et récolte également des poissons toute l’année. Les plantes sont alors irriguées par l’eau des bassins qui contient les excréments de ces derniers. Les résidus sont ensuite transformés en nitrates par des bactéries afin de nourrir les végétaux. Par ailleurs, les plantes procèdent à la filtration de l’eau qui retourne par la suite dans les bassins des poissons. En outre, la trentenaire dispose de 200 poules pondeuses élevées en plein air. Pour commercialiser ses produits, elle a créé une boutique à la ferme, mais aussi une e-boutique dénommée «L’Avenir est dans l’Assiette». Les clients ont ainsi la possibilité de passer leur commande sur internet et de se déplacer à la ferme pour la récupérer. Noémie Charpentier compte finaliser l’installation complète de sa ferme en 2020 et embaucher une personne pour l’aider.