Saint-Gobain PAM: La Région se tourne vers l’Europe

L’avenir de Saint-Gobain PAM sous haute surveillance ! La possibilité qu’un industriel chinois, (concurrent du groupe lorrain), prenne le contrôle de l’entreprise continue à générer de nombreuses inquiétudes de la part de la Région, des parlementaires et des élus locaux. Le 16 janvier dernier, à la Maison de la Région de Nancy, s’est tenu un comité de suivi sur le sujet. «La situation inquiète tant pour la préservation de l’outil industriel, stratégique pour la Région comme pour le pays, que pour le maintien de l’emploi et pour l’enjeu sanitaire et environnemental lié à l’alimentation en eau potable des territoires et des populations. Dans ce contexte, nous avons destiné avec les élus locaux et parlementaires présents au sein du comité de suivi, de nous tourner vers la Commission européenne et notamment vers Thierry Breton, son commissaire au marché intérieur en charge de l’industrie, afin de l’informer sur le dossier et le sensibiliser sur l’importance de défendre les emplois acquis et de garantir le maintien sous pavillon européen des brevets et des intérêts stratégiques de l’entreprise», explique la Région Grand Est dans un communiqué. Une rencontre avec le commissaire européen a été sollicitée.