3 questions à… : François Pélissier Président de la CCI Grand Nancy Métropole 54

Task force en ordre de marche dès le début de la crise sanitaire tentant de faire face aux demandes des chefs d’entreprise. À l’image d’autres acteurs économiques la CCI Grand Nancy Métropole de Meurthe-et-Moselle est sur le pont avec en toile de fond la gestion de l’après coronavirus.

Dès le début de la crise sanitaire, vous avez mis en place une cellule de crise avec l’État et les chambres de métiers et d’agriculture, quelles sont ses missions ?

La première est de donner les bonnes informations car elles sont nombreuses et il est nécessaire de faire le tri. La seconde est la mise en place d’un accompagnement et de tenter de répondre au mieux aux inquiétudes plus que légitimes des chefs d’entreprise.

L’urgence aujourd’hui est de gérer l’instant mais il est certain que l’après est déjà dans tous les esprits ?

La crise sanitaire passera mais le champ de ruines économique aura des conséquences dramatiques. Il faudra des mois et des mois pour que l’activité redémarre réellement.

Il  y aura un avant et un après Covid-19 ?

C’est une certitude ! Aujourd’hui, on remarque bien la complexité énorme de la situation et surtout du fonctionnement de notre monde en général et du monde économique en particulier. On nous parle d’activité essentielle mais tout est essentiel. Dès qu’un maillon de la chaîne ne fonctionne plus, c’est toute l’économie qui est touchée.