Les pros se mobilisent

Les professionnels de l’événementiel, via leurs fédérations, attendent un signal fort du gouvernement pour que les événements revivent et que l’économie puisse se relancer rapidement et fortement.

Faire la différence entre événements professionnels et rassemblements ! Dans une lettre ouverte au Premier ministre, plusieurs fédérations de professionnels de l’événementiel entendent accompagner la relance de l’économie. «Les événements professionnels sont vitaux pour la relance de l’économie, elle ne pourra se faire sans eux !» C’est en substance le contenu de la lettre ouverte de plusieurs organisations représentatives du secteur de l’événementiel (Unimev, Coésio, Crealians, Levenement, Synpase, Traiteurs de France) adressée mi-juin au Premier ministre. Si le secteur devrait pouvoir reprendre au 1er septembre, ces fédérations entendent le faire rapidement. «À l’instar de l’Allemagne et de la Catalogne, faisons la distinction entre événements professionnels et rassemblements. Il est temps de donner un signal pour que revivent les événements», assurent ces professionnels. «L’État a aidé les acteurs de la filière à supporter le choc de la crise sanitaire. Maintenant, nous sommes prêts à nous engager. En tant que professionnels, nous maîtrisons la gestion des flux de personnes et savons les gérer pour assurer la tenue des événements dans les meilleures conditions de sécurité.» Reste à savoir si le message sera entendu.