L’UIMM Lorraine lance easi Job Dating

Le Pôle Formation de l’UIMM (Union des industries et métiers de la métallurgie) Lorraine vient de tester un nouvel outil jugé unique en France, le easi Job Dating. Il permet aux entreprises à la recherche de futurs apprentis de rencontrer en visio les potentiels candidats. Après les CAP, Bac et BTS fin mai, cela sera le tour des apprentis en Licence, Master et Ingénieur de se connecter les 11 et 12 juin prochains.

Nom de code : easi Job Dating. Signe particulier : application développée par l’UIMM national pour ses pôles formation histoire de mettre en place des jobs dating virtuels entre les entreprises à la recherche de candidats apprentis et des jeunes à la recherche d’une entreprise. Le pôle Formation de l’UIMM Lorraine est le premier pôle régional à l’avoir mis en place la semaine dernière pour les apprentis des sections CAP, Bac et BTS. Les apprentis en Licence, Master et Ingénieur seront concernés les 11 et 12 juin prochains.

Job dating personnalisé

«Avec la période actuelle, il n’est plus possible de réaliser des jobs dating en présentiel. Nous avons proposé à des entreprises partenaires de participer à un job dating virtuel. Nous avions déjà de leur part des demandes, elles sont actuellement en pleine campagne de recrutement pour la rentrée prochaine», assure Fanny Feller, la directrice générale des sept sites lorrains du Pôle Formation UIMM Lorraine. Sur la plateforme easi Job Dating, les entreprises renseignent leurs offres et les candidats reçoivent alors un lien sur lequel ils n’ont plus qu’à cliquer pour être mis en relation en visio soit via téléphone portable ou sur une ligne fixe. «Le téléphone portable est un outil déjà largement utilisé sur nos sites. Sur de nombreux équipements des QR Codes sont présents et l’apprenti peu les scanner pour obtenir des fiches pratiques. Nous avons fait du portable un allié de la formation. Il devient aujourd’hui celui du recrutement», assure Damien Costella, directeur adjoint en charge de l’apprentissage au Pôle Formation UIMM Lorraine. Le concept devrait se généraliser. «C’est complémentaire au présentiel. Il permet d’organiser pour une entreprise son propre job dating», assure Fanny Feller. «Avec la crise sanitaire, les campagnes de recrutement se sont décalées. On peut très bien envisager des jobs dating virtuels pendant l’été, ce qui n’était jamais le cas auparavant.»