Paroles de «JD» : Éric Marion, Chargé territorial d’économie solidaire

Chargé territorial d’économie solidaire au Conseil départemental de Meurthe-et-Moselle, Éric Marion œuvre pour faciliter le développement d’activités utiles socialement, créant de l’emploi pour ceux qui en sont éloignés, respectant l’environnement et avec des modes de gestion coopératifs.

Quand êtes-vous entré au CJD ?

Au CJD Nancy depuis 2010. Cette année, j’anime la commission Intelligence Collective et je suis formateur à l’animation de réunion et membre du Copil national «L’entreprise collective».

Pourquoi avoir intégré le CJD ?

Pour me former, me perfectionner. J’ai découvert les techniques concrètes de co-construction et de gestion de projet autour de la Performance globale et de la Responsabilité sociale des organisations. Mais aussi pour être connecté avec un réseau d’acteurs locaux et nationaux dont les maîtres-mots sont bienveillance et solidarité.

Qu’avez-vous trouvé de particulier au CJD ?

Le CJD milite pour le développement d’une économie au service de l’homme et pas l’inverse, ce qui est en parfaite adéquation avec mon activité. Les outils sont concrets, percutants, basés sur l’échange d’expérience et permettent de s’améliorer, le tout dans une grande convivialité.

Qu’avez-vous fait pendant la crise Covid-19 ?

Je télétravaille depuis l’an passé, j’ai pu être opérationnel dès le début du confinement pour :

  • contribuer à la mise en place des dispositifs de soutien aux TPE et associations auxquelles le département participe ;
  • mettre en œuvre la démarche collective de participation citoyenne «Start-up de territoire Meurthe-et-Moselle» avec des ateliers citoyens en ligne pour identifier de nouveaux projets utiles au territoire et la perspective d’une grande soirée de «Construction des solutions de demain» le 5 novembre prochain.