La Fondation du Patrimoine épaule

© : Préfecture 54

Un nid de cigogne sur l’une des cheminées du château d’Haroué, attention danger ! Histoire de préserver le monument historique de tout incident tout en respectant la réglementation relative aux espèces protégées, Éric Freysselinard, le préfet de Meurthe-et-Moselle a mobilisé ses services (DDT et UDAP) et a fait appel à la Fondation du patrimoine pour travailler à la mise en œuvre d’une solution rapide et pérenne. Une corbeille accueillera le nid de cigogne, elle sera mise en place par les entreprises Coanus et Guerloget. Les travaux seront notamment financés par une aide financière de 2 000 € de la Fondation du Patrimoine. L’officialisation de la démarche s’est déroulée par une remise de document d’engagement le 20 juillet à la princesse de Beauvau-Craon, représentante des propriétaires du château d’Haroué.