La Région et la Banque des Territoires accélèrent

Nouvelle étape engagée pour le Business Act Grand Est ! Après avoir géré la crise sanitaire, les actions sont menées pour faire face à la crise économique et sociale.

Lancé dès le début de la crise sanitaire, le Business Act Grand Est, plan de bataille régional pour relancer l’économie, poursuit ses actions et réflexions. Après les différentes aides et mobilisations apportées pendant les temps forts de la crise, le plan de relance cible aujourd’hui des filières stratégiques, notamment au sein d’un Business Act Post-Covid. La Banque des Territoires participe activement à ces actions.

Performance et transformation industrielle. Transition écologique et énergétique. Transformation numérique ! Trois axes stratégiques du fameux Business Act Grand Est, lancé par la Région Grand Est pour relancer l’économie régionale. Une présentation des nouvelles étapes de cette stratégie de relance économique a été effectuée le 6 juillet dernier à Strasbourg par Jean Rottner, le président de la Région Grand Est et Josiane Chevalier, la préfète de la région Grand Est. «L’après Covid-19 nous oblige à penser autrement. Après la crise sanitaire, la crise sociale et la crise économique viennent rebattre les cartes et conduisent les acteurs publics à rechercher avec les acteurs du territoire les voies et les moyens d’une reconquête responsable, pragmatique et tournée vers le changement», assure l’exécutif régional.  La Banque des Territoires s’affiche comme un des acteurs majeurs de ce véritable plan Marshall régional.

Nouvelle ingénierie financière

Après une forte mobilisation pendant le gros de la crise sanitaire à l’image de la création du fonds Résistance doté de 44 M€ pour accompagner les entreprises et associations dans la tourmente du Covid-19 et qui n’étaient pas éligibles aux autres dispositifs à l’image des PGE (Prêts Garantis par l’État) ou encore la création (en concertation avec l’État) de la SEM (Société d’économie mixte) Dynamise pour accélérer l’approvisionnement en matériel de lutte contre le virus (SEM qui pourrait être de nouveau mobilisée en cas de rebond de l’épidémie et qui pourra orienter son action vers les services à la personne et les solutions digitales sur les territoires à l’image de la télémédecine), la Banque des Territoires et la Région Grand Est (avec l’ensemble des autres partenaires de l’écosystème économique et social) continuent leurs travaux pour repenser l’économie régionale de demain. La Banque des Territoires est présente et investie dans huit groupes de travail, sur les 22 proposés dans le Business Act Post-Covid (nouvelle étape dans la stratégie de relance économique et de reconquête des marchés prioritaires du territoire). Elle participe aux réflexions principalement sur les nouveaux usages du numérique (télémédecine en milieu rural, évaluation des politiques publiques via la data integrator -intégrateur de données-), aux filières stratégiques pour le Grand Est (bioéconomie et circuits courts, mobilités, tourisme, biodiversité, économie sociale et solidaire, bâtiment et économie de la construction), l’ingénierie financière pour répondre dans les prochaines années aux besoins de financement de l’économie dans les territoires. Première priorité affichée aujourd’hui pour la relance économique : la relance du chantier Très Haut Débit. 1,75 milliard d’euros sont investis dans le Grand Est. «Ce sont 4 300 communes qui seront couvertes en FTTH (Fiber to the home), infrastructures indispensables à la lutte contre la fracture territoriale et à la digitalisation de notre économie», assurent la Banque des Territoires et la Région Grand Est. Le Business Act Grand Est continue…