Nancy : les premières mesures de la relance

Mathieu Klein, le maire de Nancy (à droite) a présenté les premières mesures en faveur de la relance de l’activité commerciale de la ville. En première ligne : des bons d’achats bonifiés pour redonner un élan à la consommation de proximité.

Premières mesures de la part de la nouvelle municipalité nancéienne pour relancer l’activité commerciale. À partir du 24 août, des bons d’achats bonifiés seront proposés aux Nancéiens pour être utiliser dans les commerces de proximité. Une première mesure qui en appelle d’autres avec toujours le prisme de l’écologie et du développement durable.

Des bons d’achats bonifiés ! Achetés 8 € l’unité (dans la limite de 25 par personne), ils auront en fait une valeur marchande de 10 €. «L’objectif premier est de redonner du pouvoir d’achat aux Nancéiens et leur permettre de faire leurs achats dans les commerces locaux et de proximité (hors hypermarchés) histoire d’accompagner la reprise d’activité de nos commerçants», explique Areski Sadi, adjoint à la Dynamique commerciale à la mairie de Nancy, à l’occasion de la présentation de cette première mesure d’un vaste plan d’accélération de la reprise économique le 28 juillet dernier. 500 000 € au total seront abondés par la municipalité pour financer la différence entre la valeur réelle des bons d’achats et leur prix d’acquisition. «2,5 millions d’euros pourront être dépensés dans les commerces de Nancy par effet levier.»

 Prisme de l’écologie

Disponibles à partir du 24 août et utilisables chez les commerçants participants (les commerçants doivent se faire connaître en s’inscrivant gratuitement sur la plateforme : achetez-grandnancy.fr), ces bons sont accueillis d’une façon très favorable par les différentes associations de commerçants. «Tout ce qui est fait pour relancer nos activités est bénéfique. Cette première mesure va dans le bon sens», assure Sébastien Duchowicz, le président des Vitrines de Nancy. L’acquisition des bons sera possible jusqu’au 15 décembre (sur plateforme : achetez-grandnancy.fr et à l’Office du commerce place Maginot) et ils seront utilisables jusqu’au 30 janvier 2021. «C’est une des premières mesures que nous mettons en place. D’autres suivront comme la mise en place de coursiers locaux de livraison, des transports collectifs gratuits le week-end ou encore la requalification des places de livraison après leur utilisation matinale en place de stationnement du genre 30 minutes gratuites», explique Mathieu Klein, le nouveau maire de Nancy. «Toutes ces mesures d’accompagnement de la reprise économique se feront avec le prisme de l’écologie en lien avec un aménagement urbain requalifié pour renforcer l’attractivité et redonner un réel élan à la consommation de proximité.»