Le BTP fait sa révolution numérique

Le drone va devenir un outil familier des chantiers.

Le Bâtiment est entré dans une ère nouvelle. Celle où collaboration, technologie et digitalisation sont au cœur d’enjeux majeurs : compétitivité, sécurité des travailleurs, problématiques environnementales, facilitation du quotidien des entrepreneurs. Décryptage d’une vague numérique qui va s’amplifier et touche déjà les entreprises de la construction du Grand Est.     

Par rapport à d’autres industries, la branche du bâtiment a fait une entrée tardive dans le digital. Après une prise de conscience collective, le besoin d’innovation se fait actuellement ressentir à de nombreux échelons : productivité, gestion administrative, relation client, sécurité, pénibilité au travail… En réponse, les start-up se multiplient pour proposer des solutions concrètes pour tout le cycle de vie d’un bâtiment, de l’étude de faisabilité du projet jusqu’à sa démolition, en passant par la réalisation des plans, la phase de construction et l’exploitation par les usagers. Les nouvelles générations d’artisans – maçons, couvreurs, électriciens, menuisiers, peintres – ont grandi dans le contexte de la digitalisation. D’autre part, l’arrivée sur le marché de nouveaux matériaux innovants et durables montre la place de plus en plus centrale de l’écologie dans le bâtiment. L’un des enjeux majeurs de la digitalisation est d’avancer avec la transition écologique. Pour les artisans et les entreprises du BTP, l’enjeu de la mutation numérique est double : adapter son business model et se conformer aux attentes de sa clientèle. Dans l’environnement ultra-connecté actuel, les exigences des maîtres d’ouvrage sont plus grandes et les compétences brutes ne suffisent plus pour demeurer dans la course. Immédiateté, modernité, numérisation, personnalisation et dématérialisation, autant de services qu’il est essentiel de fournir en tant qu’artisan pour rester compétitif. L’éco-système du BTP intègre dans le plan de son avenir la dématérialisation et l’automatisation de la gestion administrative, le développement des plateformes digitales spécialisées dans le bâtiment, logiciels en ligne et autres applications.

Des engins intelligents pour la sécurité

La transition digitale du BTP touche déjà les chantiers, avec l’utilisation de drone, la robotique et la réalité virtuelle et assistée. L’objectif à atteindre est de prévenir entièrement les risques d’accident grâce aux objets connectés. La  géolocalisation des données fait notamment partie de ces avancées majeures. Grâce au partage d’informations sur une position donnée, il devient possible de déterminer une zone à risque et l’éventuel positionnement d’un ouvrier blessé sur un chantier. Par des inventions comme les semelles connectées, le confort et la sécurité des ouvriers se sont améliorés. Ces dernières sont capables de détecter une chute et d’émettre une alerte géolocalisée pour envoyer des secours. La réalité virtuelle, utilisée dans le cadre de formations professionnelles, permet de simuler des situations réelles sur le terrain, sans mettre en danger qui que ce soit. Les fabricants s’intéressent également aux problématiques de pénibilité physique au travail. L’usage d’exosquelettes se démocratise aussi progressivement sur les chantiers. Cette technologie permet d’assister les ouvriers sur des tâches lourdes et délicates et de prévenir les troubles musculosquelettiques. Cette maladie touchant les articulations, notamment au niveau des membres supérieurs, est préoccupante chez les professionnels du BTP. Pas de doute : la transition digitale du BTP est indispensable à l’avenir du secteur en termes d’efficacité, de sécurité, de rentabilité.

Le BIM, élément du futur

Le BIM, pour Billing Information Modeling ou Modélisation des Informations du Bâtiment est au cœur de la transition digitale du BTP. Par ce procédé, il s’agit d’inventer et de réaliser la maquette numérique 3D d’un ouvrage. Ce processus de modélisation vise à encourager une méthode de travail plus collaborative entre tous les intervenants d’un chantier, de sa genèse à sa fin. Aujourd’hui, plus de la moitié des entreprises du BTP ont adopté le BIM. Le Plan BIM 2022 de l’État a vocation a accélérer les stratégies digitales des entreprises.