Jeff de Bruges Metz : Un univers gourmand et raffiné

Anne-Carole Gueudin, la fondatrice de Jeff de Bruges Metz et Creutzwald.

Implanté à Metz, le magasin Jeff de Bruges propose aux amateurs de cacao une diversité de gourmandises, des pralinés et ganaches, des tablettes de chocolat grand cru, des confiseries et des dragées. Le projet est né de la volonté d’Anne-Carole Gueudin d’offrir aux Messins des chocolats de qualité qui font de chaque jour une fête.

Titulaire d’un BTS en cosmétologie, Anne-Carole Gueudin a travaillé pour le compte d’une entreprise de cosmétiques à Paris. «En tant que salariée, cette expérience m’a permis d’apprécier mon indépendance professionnelle et mon autonomie financière», déclare l’entrepreneure avant de poursuivre : «suite à ma visite au salon de la franchise, je suis tombée amoureuse de la marque Jeff de Bruges, un réseau reconnu avec une forte notoriété» poursuit-elle. «Le choix de ce réseau n’a pas été le fruit du hasard, car j’ai trouvé du plaisir en travaillant sur mon projet avec ses dirigeants, tout en partageant les mêmes valeurs», précise-t-elle. En créant cette franchise, la fondatrice a profité de la politique marketing et merchandising et de la bonne réputation du groupe. Aujourd’hui, elle ne regrette pas son choix et profite des évolutions de la marque.

Du chocolat pour adoucir le confinement

Lancé en 2006, le magasin Jeff de Bruges Metz cible à la fois les particuliers et les entreprises. «On propose du chocolat pour tous les jours et pour offrir, de la dragée pour les grands événements de la vie. On propose également aux entreprises des produits à prix réduits, pour les fêtes de Noël et Pâques», souligne la gérante. En cette période de reconfinement, l’enseigne travaille essentiellement en «click & collect» et en livraison. Les clients peuvent commander par téléphone au 03.87.37.15.61 à Metz et au 03.87.82.18.68, pour son deuxième magasin ouvert à Creutzwald. De plus, Jeff de Bruges lancera son nouveau site digital qui permettra à chacun de commander en ligne. Ces moyens permettront de dynamiser le commerce de proximité et booster les ventes. «Aujourd’hui, je pense qu’il est nécessaire d’assurer la pérennité des petits commerçants, en s’orientant vers les produits locaux», conclut la gérante. Anne-Carole Gueudin compte par ailleurs développer son activité et espère pouvoir ouvrir une troisième adresse gourmande.