Ressources humaines

Le management en mal de managers

Une récente table ronde du Sénat consacrée à la mission sur «Les nouveaux modes de travail et de management» a mis en avant les enjeux en termes d'organisation de la vie de l'entreprise et du management. Avec le passage de 3 % à 30% des salariés travaillant depuis leur domicile, les chefs d'entreprise et les managers se voient investis de nouvelles missions, notamment en termes de santé et de sécurité au travail. Synthèse des échanges de la Délégation aux entreprises.

Avec le passage de 3 % à 30% des salariés travaillant depuis leur domicile, les chefs d'entreprise et les managers se voient investis de nouvelles missions.
Avec le passage de 3 % à 30% des salariés travaillant depuis leur domicile, les chefs d'entreprise et les managers se voient investis de nouvelles missions.

«Au sein des entreprises françaises, 62 % des non-managers ne désirent pas occuper ces fonctions», selon le baromètre Cegos, organisme de formation professionnelle, sur le management, indiqueMartin Richer, fondateur et dirigeant du cabinet de conseil Management & RSE. Il alerte sur le malaise grandissant de ces managers. En cause, le taylorisme et la hiérarchisation du management en France, leur p...

La lecture de cet article est reservée aux abonnés


Les Tablettes Lorraines

Il vous reste 79% à découvrir. Abonnez-vous !


A partir de 3€/mois


Je me connecte Je m'abonne