Bâtiment

La fédération meusienne du BTP a tenu son assemblée générale La fédération du BTP de la Meuse a tenu son assemblée générale au château des Monthairons avec un discours dénonçant la situation critique dans laquelle se trouvent les entreprises du BTP depuis 2008. La fédération a constaté une baisse d’activité pour le 17e mois consécutif […]

340

La fédération meusienne du BTP a tenu son assemblée générale

La fédération du BTP de la Meuse a tenu son assemblée générale au château des Monthairons avec un discours dénonçant la situation critique dans laquelle se trouvent les entreprises du BTP depuis 2008. La fédération a constaté une baisse d’activité pour le 17e mois consécutif en septembre dernier. La baisse des dotations de l’État aux collectivités impacte fortement les entreprises du BTP qui sont dépendantes à 70 % de la commande publique. André Poirot, président de la fédération meusienne a rappelé que le secteur avait perdu 758 emplois dans le département.

Tourisme
De nouvelles pistes pour dynamiser le secteur

Les professionnels du tourisme se sont donnés rendez-vous au bord du lac de Madine pour mener une réflexion sur le tourisme de demain avec la présence du président et de la directrice de l’office de tourisme Coeur de Lorraine. Les acteurs du tourisme ont défini trois grandes thématiques pour dynamiser le secteur en améliorant la qualité de l’offre touristique, en maillant les actions et les acteurs de ce secteur d’activité et enfin en mettant en avant Coeur de Lorraine pour promouvoir le territoire qui souffre d’une image vieillotte.

Culture
Le Conservatoire du Pays d’Étain face aux contraintes budgétaires

La présidente du Conservatoire a présenté le rapport d’activité de la structure qui face à de fortes contraintes budgétaires et à une baisse de ses adhérents. 137 élèves étudient au Conservatoire, un chiffre en forte baisse par rapport à l’année précédente (151). L’arrêt de la danse et du théâtre explique la chute du nombre d’adhérents. Toutefois, le Conservatoire assure que l’enseignement est toujours de qualité et que l’année précédente, l’établissement a organisé 22 concerts.

Sport
La Bresse s’apprête à débuter la saison d’hiver

La plus grande station de ski du massif vosgien est fin prête pour la nouvelle saison d’hiver en achevant par deux nouvelles pistes son circuit de pistes bleues. La station compte dorénavant 42 pistes bleues sur un domaine de 220 hectares. Enfin l’accès au sommet des pistes sera facilité avec sept télésièges et 14 téléskis. Avant d’accueillir les premiers skieurs, la station peaufine son programme d’animation et organise son cinquantième

Entreprise
Wismer ouvre un atelier Shop Wismer

L’honorable maison vosgienne Wismer, auparavant spécialisée dans la vente et la réparation de machines à coudre s’est diversifiée dans la commercialisation de matériel de préparation culinaire. La société a créé un atelier Shop et invite le public à venir le découvrir le mercredi 2 décembre pour apprendre, entre autres, la découpe du jambon ou la réalisation de smoothies. La société, basée à Thaon-les-Vosges, emploie 19 salariés.

Entreprise
Une convention pour favoriser la création d’entreprises

Le maire de la ville de Remiremont, Bernard Godfroy et le président d’Alexis-Lorraine, Jacques Bachmann, ont signé une convention permettant la mise en oeuvre des services d’appui à la création d’entreprises. Alexis-Lorraine est un outil régional d’aide à la création, au développement et à la transmission d’entreprises, qui soutient pas moins de 2 000 porteurs de projets et participe à la création de 400 nouvelles entreprises chaque année.

Fêtes de fin d’année
Remiremont investit dans les décorations de Noël

La petite ville de Remiremont a investi pas moins de 40 000 euros dans les illuminations de Noël. La municipalité assure que les décorations de fin d’année attirent de nombreux curieux sur le mois de décembre avec à la clé d’importantes retombées économiques pour les petits commerces. Toutefois, le budget a été divisé par deux par rapport à l’année 2014. De même, dans un souci de développement durable, la ville a investi dans des leds à la place des ampoules incandescentes permettant une baisse de la consommation électrique de 70 %.

alban.le.meur