Les principaux axes de la réunion trimestrielle du Département de la Moselle

La dernière réunion plénière de l’Assemblée départementale de la Moselle pour l’année 2018 a entamé ses travaux le lundi 03 décembre dernier sous la présidence de Patrick Weiten. Mot du Président Lors de son discours d’ouverture, le Président du Département a tenu d’abord à exprimer son inquiétude face aux événements qui ont secoué la France […]

54

La dernière réunion plénière de l’Assemblée départementale de la Moselle pour l’année 2018 a entamé ses travaux le lundi 03 décembre dernier sous la présidence de Patrick Weiten.

Mot du Président

Lors de son discours d’ouverture, le Président du Département a tenu d’abord à exprimer son inquiétude face aux événements qui ont secoué la France après les manifestations du weekend dernier :

« Aujourd’hui notre modèle républicain est dangereusement battu en brèche. L’Etat doit entendre et comprendre la violence de cette expression du désarroi qui se répand partout et dans toutes les couches socio professionnelles de notre pays. Il faut vite retrouver la voie du dialogue, de la sagesse et de la raison. »

 

Il a ensuite souligné l’importance de trouver une certaine stabilité institutionnelle qui garantit l’équilibre et le droit à la différentiation pour les territoires de l’Hexagone. Le responsable départementale a alors insisté sur la nécessité d’exiger de nouvelles compétences pour la Moselle en matière de relations transfrontalières et d’apprentissage de la langue du voisin, de tourisme et de valorisation de la destination Moselle, d’attractivité et de promotion de la marque MOSL et enfin de soutien à l’économie de proximité :

« Après les trente glorieuses, après les quarante laborieuses, nous voilà, je l’espère, engagé, dans le cycle des années bienheureuses pour la Moselle et la Région. »

 

Patrick Weiten a par ailleurs dressé un portrait récapitulatif de la situation économique dans le département. Après avoir énumérer les difficultés budgétaires rencontrées suite entre autre, aux relations tendues entre les collectivités locales et l’Etat, il a mis en exergue les orientations stratégiques à débattre lors de la session, à savoir :

  • un cadrage des dépenses de fonctionnement au niveau du BP 2018, prenant en compte le plafonnement de l’évolution des dépenses tel que fixé par la loi (1,2 %) ;
  • la stabilisation du RSA au niveau du réalisé prévisionnel 2018 ;
  • une augmentation des dépenses d’investissement de 7,7 millions d’euros pour atteindre 97,5 millions d’euros en 2019, grâce à l’apport de 32 millions d’euros sur la période 2017 – 2020 dans le cadre de l’augmentation de la fiscalité ;
  • et la stabilisation de l’emprunt.

A la fin de son discours, le Président du Département a tenu à exprimer ses souhaits pour l’ensemble des citoyens à l’occasion de l’approche des fêtes de fin d’années.

 

Les grands axes de la réunion

20 rapports sont soumis au vote des élus lors de cette quatrième réunion départementale dont le rapport annuel de développement durable 2018, le rapport annuel Moselle Jeunesse et les dispositifs liés à la politique de solidarité comme ‘’Moselle Insertion’’ et ‘’Habiter Mieux’’.

L’élaboration du budget 2019 constitue par ailleurs la principale priorité de ce rendez-vous trimestriel.  Ce dernier va augmenter légèrement soit +0,6% pour atteindre 905,40 millions d’euros. Les dépenses de fonctionnement vont en effet rester relativement stables et s’élèveront à 746,20 millions d’euros tandis que celles du personnel vont baisser de 0,3%.

Les dépenses sociales vont pour leur part progresser de 1,2% principalement à cause des actions en faveur des personnes handicapées et de la protection de l’enfance.

Le Département a profité par ailleurs de cette rencontre pour réitérer son soutien aux éleveurs. Une aide pour assurer l’alimentation des animaux pourra alors être octroyée aux agriculteurs éligibles et qui auront déposé leur dossier auprès de la Chambre Départementale d’Agriculture de la Moselle avant le 31 janvier 2019. Montant estimé de l’opération : un peu plus de 1 million d’euros.