Huissiers de justice : le constat, un outil qui s’adapte aux évolutions des besoins et des technologies

Constats par drone, constats de dépôt enregistrés sur la Blockchain, constats d’apaisement sonore, de conformité locative, constitution de preuves en matière de conformité aux dispositifs anticorruption ou d’alerte… Éclairage sur plusieurs des nouvelles facettes du constat par huissier de justice - bientôt commissaire de justice.

Réalisé par des huissiers titulaires du brevet de télépilote, le constat par drone permet aujourd’hui de faire des constatations dans des endroits particulièrement difficiles d’accès ou dangereux.
Réalisé par des huissiers titulaires du brevet de télépilote, le constat par drone permet aujourd’hui de faire des constatations dans des endroits particulièrement difficiles d’accès ou dangereux.

«Les nouvelles technologies, ce n’est pas une nouveauté pour la profession : les premiers constats sur Internet datent de plus de vingt ans et les huissiers de justice ont acquis une grande expérience sur ces vingt dernières années», explique Maurice Lotte, huissier de justice, dans une émission diffusée le 5 avril dernier sur le site cncj.live. Réalisée par la Chambre nationale des commissaires d...

La lecture de cet article est reservée aux abonnés


Les Tablettes Lorraines

Il vous reste 79% à découvrir. Abonnez-vous !


A partir de 3€/mois


Je me connecte Je m'abonne