Montfaucon

Sherman dans la place

Il en était question depuis des années, c’est chose faite ! Depuis le 27 décembre dernier, un char Sherman orne la Place Pershing de la commune de Montfaucon. Arrivé de Bourges sur un porte- engins, il a été installé à l’aide d’une grue. Le char, mis à disposition par le Musée des blindés et des […]

448

Il en était question depuis des années, c’est chose faite ! Depuis le 27 décembre dernier, un char Sherman orne la Place Pershing de la commune de Montfaucon. Arrivé de Bourges sur un porte- engins, il a été installé à l’aide d’une grue. Le char, mis à disposition par le Musée des blindés et des Ecoles militaires de Saumur, a été entièrement rénové. Le M4 Sherman est un des modèles de la seconde guerre mondiale le plus connu du grand public. C’est avec ces chars que le Général Patton et son armée ont libéré la France. Une action qui s’inscrit dans le cadre de la politique mémorielle du département, dans lequel le renforcement de la zone historique de l’Argonne avait été déterminé. L’occasion de rappeler que le village a été libéré deux fois par les troupes américaines de Patton, en Novembre 1918 à la tête d’un char Renault et en Août 1944, où le général était à bord d’un char Sherman. Prochaine étape : installer à ses cotés un char Renault de 1918.

CG 55

Finances A A-

Une note en hausse ! Celle de l’agence Standard and Poor’s qui vient de relever la note de référence pour le Département de la Meuse passant de A + à AA-, ce dont Christian Namy, président du Conseil général s’est félicité le 27 décembre dernier, lors de l’étude du budget primitif. «Nous savions que nos fondamentaux de gestion étaient bons. Cette note AA- nous renforce dans notre démarche, même si cela peut être pesant. C’est un travail très pointilleux. L’agence nous suit en permanence et tient compte de tout», souligne le président (le 28 décembre 2012). Un encouragement à poursuivre, l’opération de désendettement des finances départementales et un argument de poids face aux banques «seules deux banques acceptaient de financer notre trésorerie dans la limite de 12 M€. Maintenant, nous sommes sollicités à des taux radicalement différents

Commercy

Pour 5 hectares de plus

A décision exceptionnelle, mesure exceptionnelle ! Bernard Muller, maire de Commercy, a convoqué le 26 décembre au soir le conseil municipal afin d’examiner le projet d’acquisition d’un terrain de 5 hectares, situé entre le chemin de Bussy et le lotissement de la Corvée aux Moines. Provenant d’une succession et inclus dans une zone qui a été classée 1 AU : «zone d’urbanisation future à vocation principale d’habitation» dans le jargon des urbanistes, lors de l’établissement du PLU (Plan local d’urbanisme). L’élu y voit «une réelle opportunité pour la ville qui doit se préparer à accueillir de nouveaux habitants avec l’installation de l’usine Safran.» C’est à l’unanimité que le conseil municipal a autorisé le maire à signer la promesse de vente pour 300.000 €. Reste à la prochaine équipe municipale à travailler sur le projet d’aménagement de cette zone.