Management

Un bon coup de pied contre le fond de la piscine

C’est sur cette expression que nous nous étions quittés à la fin de notre dernier article. Nous y avions traité de la 3ème phase traversée par toute personne soumise à un changement important, la phase de décompensation ou d’errance. C’est au cours de cette phase que la personne est la plus fragile psychologiquement. Elle est littéralement au fond du trou… ou, si vous préférez, au fond de la piscine. Si vous maintenez en place suffisamment longtemps les actions que je vous avais alors suggérées, la personne va progressivement remonter à la surface en entrant dans la 4ème phase, la phase de la résignation, autrement appelée d’adaptation.

155
Vous devez être connectés pour visualiser cet article