Essentiel de Moselle

Évènement L’Open de Moselle reste à Metz Les organisateurs du coûteux Open de Moselle avaient été approchés par de nombreux repreneurs turcs, suisses ou bien encore saoudiens. Il y a quelques mois, Yvon Gérard, le manager général de l’Open, avait poussé un coup de gueule destiné à réveiller les décideurs publics qui a porté ses […]

391

Évènement
L’Open de Moselle reste à Metz

Les organisateurs du coûteux Open de Moselle avaient été approchés par de nombreux repreneurs turcs, suisses ou bien encore saoudiens. Il y a quelques mois, Yvon Gérard, le manager général de l’Open, avait poussé un coup de gueule destiné à réveiller les décideurs publics qui a porté ses fruits : le conseil général de Moselle et la ville de Metz ont revu leur soutien financier à la hausse. Pour réduire les frais, le tournoi fait également son retour aux Arènes, à Metz. Mais pas question de faire marche arrière, les organisateurs promettent un tournoi encore plus spectaculaire. Prochaine édition du 13 au 21 septembre 2014…

Logistique
La Moselle voit grand

La Moselle canalisée qui fête son 50ème anniversaire cette année, va bénéficier de 10 millions d’euros d’investissement, dans le cadre du plan État-Région, visant à moderniser la voie fluviale et à l’équiper en fibre optique et en haut débit pour une gestion informatisée des ouvrages et du trafic. Un investissement qui s’accompagne de différentes enveloppes destinées à d’autres travaux de modernisation pilotés par VNF (Voies navigables de France) pour favoriser le développement économique de la voie d’eau. Les trois principaux ports de la Moselle (Frouard, Illange et Metz, le plus important port fluvial céréalier de France) développent actuellement des projets pour se transformer en plates-formes multimodales, alors que se développe notamment une ligne de transport de conteneurs entre la Lorraine et les ports de la mer du Nord. L’Europort, une importante plate-forme multimodale de 200 hectares, est également en cours de développement. Entre 150 et 200 millions d’euros qui vont être investis pour faire du territoire une base arrière efficiente aux ports d’Anvers et Rotterdam qui affichent d’énormes besoins en matière de solutions hinterland. Des milliers d’emplois pourraient être créés.

Web
Dopez votre trafic

Le 14 janvier de 9 h à 11 h, l’Espace Moselle Numérique (2, avenue Winston Churchill à Metz) organise un atelier intitulé «Faire venir son futur client sur son site» pour les webmasters et les gestionnaires de sites. Référencement, marketing local, liens sponsorisés, réseaux sociaux, toutes les clés et les techniques à maîtriser pour doper sa fréquentation. Toutes les infos sur le site Internet de Moselle Numérique.

Vignoble
En quête d’AOC

Dans sa quête d’excellence et de reconnaissance, qui s’est notamment concrétisé en 2010 par l’AOC des Vins de Moselle, le vignoble lorrain entend désormais faire reconnaitre la qualité de ses vins mousseux en obtenant l’AOC «Crémant de Lorraine». L’ambition est «d’exister» entre le Luxembourg, la Champagne et l’Alsace. Mais pour prétendre à cette reconnaissance, plusieurs années de travail restent à fournir. Il faut notamment que les producteurs se mettent tous d’accord sur un cépage commun.

 

 

 

 

 

Commerce
Un Intermarché à Hombourg-Haut

Un magasin Intermarché ouvrira ses portes à Hombourg-Haut en juin prochain. Dirigée par Charles et Brigitte Schuler, l’enseigne s’installe dans les anciens locaux de Simply qui seront rénovés à partir de février. Le couple entend recruter une quinzaine de personnes. Le montant de l’investissement n’a pas été dévoilé.

Recherche
L’industrie lorraine a son comité

Lors de sa venue à Florange en septembre, François Hollande avait annoncé la création d’une plate-forme publique de recherche et de développement industriel dans les domaines de la sidérurgie et de la métallurgie, pour promouvoir l’industrie lorraine et son savoir-faire. Le 13 décembre dernier, un comité de préfiguration a été installé. Mission : préciser la structure, le fonctionnement et le positionnement technique de la plate-forme d’ici la fin du premier trimestre 2014. Ce comité, qui réunit des personnalités reconnues issues de la recherche publique et privée, est piloté par François Mudry, ancien directeur scientifique d’Arcelor et actuel président de l’institut de recherche métallurgique M2P à Metz. 20 millions d’euros seront dégagés dès cette année pour ce projet avait annoncé le Président de la république lors de sa visite.