Énergie

Cattenom à la traîne

En progrès mais peut mieux faire. C’est ce qui ressort des contrôles effectués à la centrale nucléaire de Cattenom à lire le compte-rendu de l’ASN (Autorité de sûreté nucléaire) sur l’état de la sureté nucléaire et de la radioprotection en Alsace et en Lorraine 2013. «L’organisation en matière de protection de l’environnement a été prise […]

415

En progrès mais peut mieux faire. C’est ce qui ressort des contrôles effectués à la centrale nucléaire de Cattenom à lire le compte-rendu de l’ASN (Autorité de sûreté nucléaire) sur l’état de la sureté nucléaire et de la radioprotection en Alsace et en Lorraine 2013. «L’organisation en matière de protection de l’environnement a été prise en défaut à plusieurs reprises au cours de l’année 2013, le déversement d’acide chlorhydrique dans le sol de la centrale à l’été en ayant été particulièrement révélateur. Le site de Cattenom reste, en 2013, en retrait par rapport au reste du parc nucléaire d’EDF en matière de radioprotection», écrit notamment l’ASN. Pour plus d’informations, voir le site : www.asn.fr

Commerce

Dépil Tech s’implante à Thionville

«Créé en 2011, Dépil Tech est devenu, en l’espace de trois ans, le premier acteur national spécialisé dans l’épilation définitive avec déjà 40 centres ouverts, plus de trente centres en cours d’ouverture et plus de 8 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2013», annonce l’entreprise. Le dernier centre en date vient d’ouvrir au 36 rue de Paris, en plein centre de Thionville. Compte tenu du dynamisme du marché de l’épilation définitive, Dépil Tech prévoit l’ouverture de 300 nouveaux centres en France dans les cinq prochaines années, et compte exporter son concept dans d’autres pays, en Europe et dans le reste du monde.

Infrastructures

Des sous pour la RN4

«Le Conseil Régional de Lorraine participera sans aucune réserve au financement et à la réalisation de ce projet dans sa globalité en une seule phase opérationnelle. Cette participation du Conseil Régional de Lorraine permettra de conclure cette opération de mise à 2X2 voies de la RN4», indique la Région dans un communiqué. Lors de la Commission Permanente du 25 avril 2014, les conseillers régionaux ont en effet voté l’augmentation du financement du projet de mise à 2X2 voies de la RN4 entre Saint-Georges et Héming (5 km). Le soutien supplémentaire de 3,06 millions d’euros porte l’aide globale du Conseil Régional à 10,2 millions d’euros, soit 30 % du coût total de ce projet qui permettra, notamment, de sécuriser cet axe régional particulièrement accidentogène. Cette portion de route est quotidiennement empruntée par 10 000 véhicules.

Grande Région

3 000 jobs à saisir

Le 5ème Salon de l’emploi de la Grande Région se déroulera le 15 mai 2014 à la Saarlandhalle de Sarrebrück. Sont annoncées, plus de 100 entreprises et institutions de la Grande Région, proposant de plus de 3 000 offres d’emplois, de formation et d’apprentissage. Et cela dans de multiples secteurs d’activités : santé et des soins, hôtellerie, information et communication, industrie, commerce, transport et artisanat. Le salon aura lieu dans les locaux de la Saarlandhalle à Sarrebrück. Toutes les informations préalables ainsi que la liste des entreprises et organisations présentes, le programme et le catalogue du salon sont disponibles à ces adresses : www.moovijob. com/saarbruecken et www. jobmesse-sb.de.

Culture

Cabanes, festival de Moselle

C’est le nom du festival lancé par le Conseil général de la Moselle. «Sur tout le territoire mosellan, plus de 100 cabanes seront les points d’ancrage du festival, véritables créations artistiques qui seront autant d’espaces éphémères de rencontres et d’échanges. Elles seront dans chaque canton le reflet des talents, des énergies et des envies locales: associations, collectifs artistiques, collectivités, établissements publics, groupes sociaux. Elles deviendront les phares du festival. Autour de chacune d’entre elles se déploiera une programmation festivalière imaginée, élaborée et présentée collectivement», précise le département. Ce grand projet culturel de territoire mettra sous le feu des projecteurs, le développement des pratiques amateurs et de l’éducation artistique dans tous les domaines du spectacle vivant : théâtre, danse, marionnettes, cirque, contes, musique, chant. 1 500 rendez-vous figurent au programme. L’opération débutera le 16 mai et durera jusqu’au 20 juillet 2014. Le festival sera inauguré le 16 mai 2014 par Patrick Weiten, le président du Conseil général de la Moselle.