Collectivités 

Le QuattroPole s’organise

Après presque 15 années de coopération non institutionnalisée, les quatre cités du réseau de villes transfrontalier QuattroPole ont créé une association afn de donner une base juridique à leur coopération, de rendre plus effcace et durable le travail du réseau. Une nouvelle structure qui peut également améliorer la visibilité en Europe et fortifer le développement […]

199

Après presque 15 années de coopération non institutionnalisée, les quatre cités du réseau de villes transfrontalier QuattroPole ont créé une association afn de donner une base juridique à leur coopération, de rendre plus effcace et durable le travail du réseau. Une nouvelle structure qui peut également améliorer la visibilité en Europe et fortifer le développement de cet espace central de la Grande Région. Le QuattroPole fédère les villes de Metz, Luxembourg, Sarrebruck et Trèves, soit une métropole virtuelle de 500 000 habitants.

Infrastructures Travaux à l’entrée de Moulins-lès-Metz

680 000 euros HT.C’est la somme investie par le département de la Moselle dans l’aménagement du carrefour giratoire situé à l’entrée de Moulins- Lès-Metz (sud de Metz) qui permet, notamment, l’accès à Moulins à Arssur-Moselle et à l’A31. Un endroit particulièrement fréquenté puisqu’il est quotidiennement emprunté par 30 000 véhicules. Le chantier, confé à l’entreprise Colas, devrait durer 2 mois. Si la trêve estivale va limiter les désagréments, les automobilistes devront parfois faire preuve d’un peu de patience. À noter que des fermetures totales du giratoire sont programmées entre le 30 juin et le 6 juillet, puis entre le 11 et le 24 août, à 5 ou 6 reprises, durant la nuit. Pour se tenir informé du trafc : www.inforoute57.fr

Vie professionnelle Le réseau BNI se présente

Présent dans 76 départements en France et fort de 7 734 membres, le Business Network International (BNI) entend rayonner en Moselle. Une présentation est programmée le 2 juillet de 7h15 à 9h30 à Aquasports à Longeville-les-Metz (700, promenades de la Goulotte). Pour rappel, BNI est réseau d’affaires international dont l’ambition est de «faire du business dans la convivialité en aidant à développer les affaires des autres». Des formations et du marketing de «bouche à oreille» fgurent au programme.

Emploi L’URIOPSS- Lorraine s’engage sur 100 emplois d’avenir

L’État, le Conseil Régional de Lorraine, AMILOR (Animation du Réseau des Missions Locales de Lorraine), Pôle Emploi et l’URIOPSS (Union Régionale Interfédérale des OEuvres et Organismes Privés Sanitaires et Sociaux) ont signé une convention en faveur de la mise en Tmuvre des emplois d’avenir. «L’URIOPSS-Lorraine, dans ses rôles d’observation des besoins sociaux, de représentation et d’accompagnement des associations, est attentive à l’insertion dans l’emploi durable des jeunes et participe à l’évolution du secteur associatif sanitaire, social et médicosocial. Dans le cadre de ses missions, l’URIOPSS Lorraine s’engage sur la signature, en 2014, de 100 emplois d’avenir dans la région» précise l’organisation.

Infrastructure Centre de Congrès de Metz : la CCIT le veut

La question du fnancement de la construction du nouveau Centre de Congrès de Metz est à nouveau d’actualité, le Président du Conseil général de la Moselle ayant annoncé son intention de se retirer du tour de table fnancier. Réunie le 23 juin dernier en Assemblée générale, la CCIT de la Moselle a adopté une motion afn de réitérer son soutien à ce projet. La Chambre rappelle notamment que, dès novembre 2011, elle a décidé d’apporter son soutien à ce grand projet en contribuant à hauteur de 2,5 millions d’euros au fnancement de l’investissement. «Les buts poursuivis par cet équipement qui ont motivé l’adhésion sans réserve des acteurs économiques sont de trois ordres : conforter le rayonnement international du Centre Pompidou-Metz et confrmer la place de Metz, Metz Métropole, de la Moselle et au-delà au rang des territoires visibles en France et en Europe, créer des activités nouvelles et de l’emploi dans le domaine des services, du transport, du commerce, du tourisme, de l’hôtellerie et de la restauration et attirer sur notre territoire des décideurs, chefs d’entreprise, universitaires, chercheurs… – lesquels sont aussi des relais d’opinion -, avec en perspective des occasions de rencontres professionnelles générant courants d’affaires, échanges universitaires et implantations d’entreprises» précise la CCIT 57.