Un CQP Bataclan au CFSI

Nom de code de l’opération : CQP Bataclan. Depuis mi-janvier et jusqu’au 15 février, neuf stagiaires suivent une formation pour obtenir le CQP (Certificat de qualification professionnelle) d’agent de prévention et de sécurité dans les locaux du CFSI (Centre de formation sécurité incendie) de Liverdun. Une formation gratuite décidée par Georges Jouaville, le fondateur et pilote du CFSI. Une manière, pour cet ancien marin-pompier à Marseille, de participer à l’effort d’union et de solidarité nécessaire suite aux attentats de novembre dernier à Paris. Exemple à suivre.

743
Une dizaine de stagiaires suivent une formation gratuite pour obtenir le CQP d’agent de prévention et de sécurité dans les locaux du CFSI de Liverdun.
Une dizaine de stagiaires suivent une formation gratuite pour obtenir le CQP d’agent de prévention et de sécurité dans les locaux du CFSI de Liverdun.
Une dizaine de stagiaires suivent une formation gratuite pour obtenir le CQP d’agent de prévention et de sécurité dans les locaux du CFSI de Liverdun.
Une dizaine de stagiaires suivent une formation gratuite pour obtenir le CQP d’agent de prévention et de sécurité dans les locaux du CFSI de Liverdun.

Les feurs, les bougies déposées par des quidams, la présence d’enfants place de la République à Paris suite aux attentats de novembre l’ont ému comme tout le monde. Un déclencheur pour Georges Jouaville, le patron du CFSI (Centre de formation sécurité incendie) de Liverdun : «C’est sans doute nécessaire mais je voulais apporter une réponse plus concrète à cet événement.» Aussi propose-t-il de dispenser une formation gratuite pour obtenir le CQP (Certifiuet indemnisant les stagiaires, l’éditeur du guide de formation au métier d’agent de sécurité également, tout comme le CNAPS (Conseil national des activités privées de sécurité) qui permet d’accéder à ce type de stage. « Habituellement, il faut environ un mois pour monter un dossier pour ce type de formation, c’est en seulement 15 jours que le CNAPS a délivré les cartes professionnelles préalables et indispensables aux stagiaires pour suivre ce cursus.» indique Georges Jouaville. cat de qualification professionnelle) d’agent de prévention et de sécurité. Pôle emploi accompagne cette démarche en assurant

Examen le 15 février

Une mobilisation générale où 80 demandes de candidatures ont été sélectionnées. Les postulants choisis ont pu être reçus par les équipes du CFSI qui en ont gardé une dizaine (tous demandeurs d’emploi) pour suivre stage. Depuis le 18 janvier, ils suivent les différents modules de cours (premiers secours, situations confictuelles, gestion des risques en passant par la surveillance, le gardiennage ou encore l’événementiel). 140 heures de formation au total avant de passer un examen d’une durée de 7 heures. Date fxée : le 15 février. «J’aurais souhaité que d’autres centres de l’Hexagone jouent également le jeu. Certains n’étaient pas vraiment d’accord. C’est dommage», assure Georges Jouaville, ancien marin-pompier à Marseille qui a créé le CFSI en 1979, devenu au fl du temps une véritable institution dans le secteur. «J’espère juste que je n’aurai pas à proposer cette formation suite à de telles circonstances» conclut Georges Jouaville.