SDCI de Meurthe-et-Moselle

La nouvelle carte de l’intercommunalité est établie

La nouvelle carte de l’intercommunalité en Meurthe-et-Moselle est aujourd’hui une réalité. Dix-huit intercommunalités composent le département, contre vingt-sept auparavant. Une nouvelle donne territoriale adoptée le 21 mars à l’unanimité (moins une voix) par la commission départementale de la coopération intercommunale (CDCI). De 27 à 18 ! Les contours de la nouvelle carte de l’intercommunalité en […]

365
Le SDCI de Meurthe-et-Moselle a été adopté le 21 mars dernier en préfecture à Nancy.
Le SDCI de Meurthe-et-Moselle a été adopté le 21 mars dernier en préfecture à Nancy.

La nouvelle carte de l’intercommunalité en Meurthe-et-Moselle est aujourd’hui une réalité. Dix-huit intercommunalités composent le département, contre vingt-sept auparavant. Une nouvelle donne territoriale adoptée le 21 mars à l’unanimité (moins une voix) par la commission départementale de la coopération intercommunale (CDCI). De 27 à 18 ! Les contours de la nouvelle carte de l’intercommunalité en Meurthe-et-Moselle sont tracés, l’arrêté préfectoral du SDCI (Schéma départemental de coopération intercommunale) sera pris au plus tard ce 31 mars. «L’intercommunalité, c’est une co-construction progressive», assure Philippe Mahé, le préfet de Meurthe-et-Moselle avant la séance du 21 mars de la commission départementale de la coopération intercommunale qui a voté cette nouvelle carte. Vingt amendements étaient proposés au projet présenté en octobre dernier par le préfet.

Mise en œuvre en janvier Dix n’ont pas été adoptés par le CDCI (la majorité des deux tiers n’a pas été atteinte), trois ont été retirés lors de la séance et cinq sont tombés du fait de l’adoption d’amendements portant sur la fusion des communautés de communes du Chardon lorrain et du Val de Moselle (nécessitant un réexamen par le CDCI de Moselle), la fusion de la communauté de communes du Bayonnais et de celle du Valde-Meurthe, celle de la communauté de communes du Lunévillois avec sa voisine des Vallées du Cristal, celle de la communauté de communes du Piémont Vosgien avec sa consœur de la Vezouze et l’intégration de la commune de Saint-Ail au périmètre de la communauté de communes du Pays de l’Orne. La période de mise en œuvre effective du nouveau schéma vient juste de commencer, les communes concernées seront à nouveau consultées pour recueillir leur accord avant une mise œuvre effective en janvier prochain.

emmanuel.varrier