Business Network International

Premier rendez-vous…

BNI Lorraine conviait jeudi à Pont à Mousson les 285 membres lorrains à participer à la première rencontre interrégionale. Un événement marqué par la présence de Marc-William Attié, directeur national BNI France. Il est bien loin le temps où le premier groupe BNI (Business Network International) se réunissait chaque vendredi matin pour constituer une équipe […]

306
Le réseau Business Network International a tenu sa première rencontre interrégionale à Pont-à-Mousson le 24 mars
Le réseau Business Network International a tenu sa première rencontre interrégionale à Pont-à-Mousson le 24 mars

BNI Lorraine conviait jeudi à Pont à Mousson les 285 membres lorrains à participer à la première rencontre interrégionale. Un événement marqué par la présence de Marc-William Attié, directeur national BNI France. Il est bien loin le temps où le premier groupe BNI (Business Network International) se réunissait chaque vendredi matin pour constituer une équipe de 20 chefs d’entreprise en vue de suivre les principes de la méthode. Depuis décembre 2013, BNI, entreprise internationale basée sur le marketing du bouche-àoreille a tissé sa toile. Un deuxième groupe nancéien a fédéré d’autres dirigeants, puis un troisième et un quatrième. Aujourd’hui, BNI compte 10 groupes en fonctionnement et 285 membres sur les trois départements lorrains : Meurthe-et-Moselle, Moselle et Meuse. «Pour ancrer cette méthode au niveau du tissu économique régional, une équipe de 8 directeurs consultants a été initiée. Leur mission est d’accompagner les membres à la constitution d’un groupe de 28 chefs d’entreprise, de les aider à organiser leur lancement et de les visiter mensuellement pour les aider à atteindre leurs objectifs» explique Véronique Millet, directrice régionale Lorraine. Une fois par semaine, de 7 h 30 à 9 heures, les membres se retrouvent pour venir former leur équipe commerciale. La présence hebdomadaire, la participation aux formations et aux événements interrégions sont des vecteurs de réussite garantis : «en 2015, sur l’ensemble des 8 groupes constitués, plus de 4 180 000 euros ont été échangés pour 2 715 recommandations recensées. Une recommandation repose sur un principe simple : comprendre le métier de chaque membre pour les recommander à chaque opportunité business». Plus le suivi des 20 points de la méthode est respecté, plus les objectifs personnels et communs au groupe sont atteints. «Être membre BNI repose sur deux notions fondamentales : professionnalisme et valeurs humaines. L’adéquation de ces deux points permet d’installer une relation de confiance, atout numéro un pour ouvrir les portes de son réseau. Avec le temps, les relations s’installent et le business se développe» complète Marc-William Attié, directeur national BNI France, invité prestige et animateur de la journée.

Toujours plus loin C’est dans cet esprit de développement et de dynamique commune que BNI Lorraine a organisé, jeudi 24 mars, à l’espace Montrichard, à Pont- à-Mousson, sa première rencontre interrégionale. L’idée était d’initier un concept novateur intitulé, «les clés de la réussite». «Organisé en deux temps forts, le principe était d’inviter les membres à réfléchir sur les atouts de la méthode. Car, plus on la maîtrise, plus on comprend le sens donné à chacun des points». Après une présentation des chiffres nationaux et régionaux, tous les participants, installés par table, étaient invités à partager leurs expériences. «À leur arrivée, chaque membre avait un badge en fonction de son ancienneté. Et chaque table réunissait un panel de nouveaux et d’anciens membres. L’objectif était après 30 minutes de débat de faire ressortir, par table, une idée forte, de la présenter à la salle et d’expliquer pourquoi cette idée leur semblait percutante». Au fil de la journée, toutes les clés de la réussite se sont dévoilées et imposées comme une évidence. «Au vu des échanges suscités, nous allons reprendre tous les points évoqués et créer une charte des clés de la réussite en Lorraine qui serait donnée à chaque nouvelle adhésion». Pour finir en beauté, les 200 participants présents ont poursuivi autour d’un temps informel propice à la discussion et à la convivialité. «Cette deuxième partie est importante, elle vise à fédérer les membres d’une même région et faire de BNI un réseau d’affaires incontournable en Lorraine, vecteur de business et de développement économique régional».

véronique.millet