60 ans d’adaptation continue…

La carrosserie Francis vient de fêter ses 60 ans sur le site de son établissement secondaire de Ludres le 9 septembre. Si la technologie a évolué, tout comme le marché, la philosophie demeure la même : adapter sur tous types de porteurs les outils répondant aux besoins spécifiques d’une clientèle hétéroclite. Une grue auxiliaire de […]

382
Stéphane Rodhain, le dirigeant de la carrosserie Francis, et son père Francis ont fêté les 60 ans de l’entreprise créée par André Rodhain en 1956.
Stéphane Rodhain, le dirigeant de la carrosserie Francis, et son père Francis ont fêté les 60 ans de l’entreprise créée par André Rodhain en 1956.

La carrosserie Francis vient de fêter ses 60 ans sur le site de son établissement secondaire de Ludres le 9 septembre. Si la technologie a évolué, tout comme le marché, la philosophie demeure la même : adapter sur tous types de porteurs les outils répondant aux besoins spécifiques d’une clientèle hétéroclite.
Une grue auxiliaire de 44 mètres affichant une capacité de levage de 100 tonnes accueille les quelque 250 clients et prospects, le 9 septembre, pour les 60 ans du carrossier constructeur Francis sur son site de Ludres. Un événement à la hauteur tout comme cette PME familiale (créée en 1956 par André Rodhain et aujourd’hui pilotée par son petit-fils Stéphane). De l’artisan à la PME, en passant par des grands groupes, notamment de transporteurs à l’image des Transports Vigneron (élu transporteur de l’année 2015 pour lesquels la société assure l’adaptation de l’ensemble de sa flotte de poids lourds), l’entreprise s’impose comme un des principaux carrossiers industriels de l’Hexagone.
Croissance maîtrisée
Distributeur exclusif de Forez-Bennes, Dalby ou encore du constructeur italien de grues auxiliaires PM (Precision Mecanica), les troupes de Stéphane Rodhain (21 personnes réparties sur le site principal de Blénod- lès-Toul et sur l’établissement secondaire de Ludres où la finition et le SAV sont assurés) ont su faire face aux difficultés conjoncturelles enregistrées depuis 2008. L’obtention de la certification Utac (Union technique de l’automobile, du motocycle et du cycle) la même année y est pour beaucoup ainsi que le développement sur des marchés de niche à l’image des grues auxiliaires. «Les marchés de niche nous permettent de toucher des clients importants mais le principal de notre activité demeure les artisans.» L’an passé, l’entreprise a réalisé 2,3 millions d’euros de chiffre d’affaires. Une croissance que Stéphane Rodhain entend bien maîtriser afin de garder une taille humaine et familiale.
emmanuel varrier